Les discussions entre le PSG et le FC Barcelone prennent des tournures étranges lors de ce Mercato estival. Après l'interminable feuilleton Neymar, qui avait été bloqué un temps par le club catalan [VIDEO], la lutte au sommet pour s'attacher les services de Kylian Mbappé, c'est au tour du dossier Angel Di Maria de raviver les tensions entre les deux formations.

Le PSG a déjà refusé deux offres

Depuis quelques jours, l'Argentin a fait part au club de la capitale de son envie de départ. « El Fideo » a une idée bien précise en tête : le Barça. En effet, l'ancien joueur du Real Madrid se verrait bien rejoindre le club ennemi, notamment pour y retrouver un certain Lionel Messi.

Le quintuple Ballon d'Or, grand ami de Di Maria, ferait d'ailleurs le forcing auprès de sa direction pour faire venir le Parisien en Catalogne.

Problème, les relations entre les deux clubs ne sont pas au mieux et les premières offres formulées par le contingent barcelonais sont bien en-deçà du marché actuel. Le PSG aurait déjà reçu deux offres du Barça à hauteur de 25 puis de 30 millions d'euros. Deux offres logiquement déclinées par le clan parisien qui en réclame pas moins de 50 millions. Pas fou, surtout vu les sommes astronomiques dépensées lors de ce mercato. On a aussi lu que Nasser Al-Khelaïfi avait déclaré son poulain intransférable [VIDEO].

L'échange improbable proposé au PSG

Du coup, le FC Barcelone cherche des solutions pour diminuer le coût du gaucher. Dans cette optique, le très influent Jorge Mendes a fait son entrée en piste dans le bal des tractations, selon Mundo Deportivo.

A la tête de l'entreprise qui gère la carrière d'Angel Di Maria, Mendes est également l'agent d'André Gomes, le milieu de terrain du Barça. Il n'en fallait pas plus pour tenter le coup d'un échange entre les deux joueurs.

D'après le quotidien catalan, le Portugais, champion d'Europe 2016, plairait à Unai Emery, malgré une saisons ratée chez les Blaugrana où il ne s'est jamais imposé. Cependant, on voit mal le PSG accepter un échanger brut et une somme d'argent supplémentaire sera certainement exigée par les Qataris. Quid aussi de l'apport sportif de Gomes ? Certes le milieu de terrain n'a que 24 ans et un joli potentiel, mais son échec dans un grand club n'est pas très rassurant. D'autant que Paris chercherait un joueur au profil plus défensif (Fabinho, Danilo). Le FC Barcelone essaye, lui, de faire coup double en récupérant un élément de qualité tout en refourguant un de ses bides. Il y a comme une petite odeur d'arnaque là-dessous...