Depuis quelques semaines, Paris est devenu l'un des principaux centres d'attraction du monde du football. Entre dirigeants de club, commentaires sportifs, supporters ou tout simplement amoureux du ballon rond, l'intérêt suscité dans les débats par le club de la capitale française va tous les jours grandissant au point de traverser aujourd'hui les frontières de l'Hexagone. A l'origine, un mercato d'été jusque là bien négocié par la direction parisienne avec les arrivées de Dani Alvès, Yuri Berchiche, et surtout #Neymar JR. Toutefois, c'est sans nul doute l'emballement médiatique autour de la star brésilienne avec ce qui représente désormais le transfert le plus cher de l'histoire du foot [VIDEO] qui a mis le Paris Saint-Germain sous le feu des projecteurs.

Des champions pour une équipe de vainqueurs, telle est la philosophie du #PSG qui ne lésine plus sur les moyens. D'ailleurs, la chasse n'est pas encore terminée pour le club francilien qui désire désormais arracher à Monaco deux de ses hommes forts. L'attaquant brésilien Fabinho est lui convoité à Paris depuis l'arrivée d'Antero Henrique comme directeur sportif du club. Et pour ce qui est du jeune international tricolore Kylian Mbappé, la perspective de donner une nouvelle dimension à son talent fait rêver l'entraîneur parisien Unai Eméry.

Une proposition de contrat à venir

Si l'Equipe a révélé hier qu'une offre pour Mbappé de 130 millions d'euros couplée à Guedes a été rejetée par l'AS Monaco, la direction parisienne semble désormais disposer à faire une proposition conjointe pour Mbappé et Fabinho à hauteur de 150 millions d'euros plus Lucas selon RMC. Une chose est maintenant certaine, le PSG n'a pas l'intention de lâcher l'affaire.

Faisant fi des remontrances à peine voilées de certains dirigeants de clubs face à ses dépenses hors normes, le club des Rouge et Bleu est plus que jamais déterminé à mener la transaction pour accueillir le jeune buteur français à son terme. Toutefois, un dernier obstacle reste sur le chemin.

L'UEFA guette au détour

Afin de poursuivre sa dynamique de recrutement, le PSG devra s'assurer de respecter scrupuleusement les règles strictes du fair-play financier. Le président de l'instance européenne Aleksander Ceferin a d'ailleurs rappelé ce matin en entretien avec le journal l'Equipe que le dossier parisien est suivi à la loupe par ses services. Pas de faux pas donc pour le club francilien s'il veut espérer une saison tranquille. En attendant, la machine du PSG [VIDEO] semble déjà bien huilée. #Mbappé