Tout va bien pour Karim Benzema au Real Madrid. Le Français, 30 ans cette année, vient de remporter deux nouveaux trophées, la Supercoupe d'Europe et la Supercoupe d'Espagne, avec la Casa Blanca. Celui qui bénéficie de la pleine et entière confiance de Zinedine Zidane réalise d'ailleurs un bon début de saison, lui qui a survécu à la concurrence à la pointe de l'attaque, puisque Alvaro Morata et Mariano Diaz ont quitté le club cet été, respectivement pour Chelsea et Lyon. KB9 bénéficie également de la confiance de Florentino Pérez, puisque le président merengue a décidé de prolonger son attaquant jusqu'en 2021. Une belle marque de confiance pour un joueur arrivé en 2009 et qui fait désormais partie des meilleurs buteurs de l'histoire du Real Madrid.

La justice lave l'honneur de l'attaquant du Real Madrid

Si tout va bien sur le plan sportif, l'horizon se dégage également sur le plan judiciaire. En effet, mardi soir, la Cour d'appel de Versailles a confirmé l'annulation du contrôle judiciaire de l'attaquant du Real Madrid concernant sa participation présumée dans l'affaire de la sextape et du chantage à Mathieu Valbuena. À la fin du mois de juillet dernier, le juge d'instruction avait décrété que Benzema pourrait reprendre contact avec les autres personnes concernées. Cette décision est désormais ratifiée par la justice française. Forcément une grande nouvelle pour KB9 qui voit son honneur lavé, même si cette affaire n'est pas encore complètement terminée, puisqu'il reste encore quelques étapes judiciaires à régler.

Pour rappel, son implication présumée dans cette affaire avait coûté au buteur du Real Madrid sa place en équipe de France pour l'Euro 2016.

Star au Real Madrid mais pas chez les Bleus

Mais pas sûr que cette nouvelle soit suffisante pour lui permettre de retrouver l'équipe de France à court terme. En effet, Didier Deschamps a décidé de ne pas le retenir dans sa liste pour affronter les Pays-Bas et le Luxembourg dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du monde 2018. Malgré la situation compliquée de certains attaquants tricolores (Kylian Mbappé [VIDEO] et Ousmane Dembélé laissés de côté par leurs clubs en raison du mercato, Olivier Giroud sur le banc), Didier Deschamps a préféré ne pas faire appel à KB9. « Il n’y a pas de nécessité particulière. Vous connaissez ma position, rien n’a changé, je me suis déjà exprimé. Je n’ai pas parlé de perturbation, je ne vais pas me répéter sans cesse. Vous savez tout ce que vous avez besoin de savoir », a ainsi expliqué le sélectionneur de l'équipe de France à ce sujet, après l'annonce de sa liste.