Dans sa quête d'un avant-centre de classe mondiale, quelle meilleure piste pour le Real Madrid que Robert Lewandowski ? Depuis plusieurs saisons, le Polonais s'est affirmé comme l'un des principaux goleador de la planète football. D'abord au Borussia Dortmund durant quatre saisons, où il a quasiment toujours dépassé les 30 buts inscrits par saison. Puis au Bayern Munich depuis 2014, où la moyenne a grimpé aux alentours de la cinquantaine de buts par saison. Depuis le début de l'exercice 2017-2018, Lewandowski est reparti sur les mêmes bases, totalisant déjà dix réalisations en neuf apparitions. Plutôt pas mal pour un homme qui totalise également 45 buts en 86 sélections avec l'équipe nationale de Pologne.

Cinq fois champion d'Allemagne, Lewandowski a un rêve : décrocher la Ligue des champions.

Un fort intérêt du Real Madrid depuis 2014

Cela est-il possible avec le Bayen Munich ? Pas sûr, et le Real Madrid est donc logiquement une piste évoquée en cas de départ du Polonais, puisque le club merengue a remporté trois des quatre dernières éditions de la C1. D'autant que la Casa Blanca suit le joueur de longue date, puisque ce dernier avait décliné l'offre du club madrilène pour pouvoir rejoindre le Bayern Munich en 2014. Interrogé sur cette rumeur suite à la victoire du club bavarois samedi face à Mayence en Bundesliga, Robert Lewandowski a été clair. « Je n’ai pas toujours à commenter chaque information, même si cela signifie quelque chose ou non. Je n’ai rien à dire à propos de ces conneries », a confié le Polonais au micro d'ESPN.

Le Real Madrid a plusieurs noms en tête

Le président du Bayern Munich a également démenti cette rumeur, Robert Lewandowski étant sous contrat jusqu'en 2021 avec le club bavarois. Pour le Real Madrid, c'est donc la piste la plus ambitieuse qui semble s'envoler. Il reste cependant de nombreux noms sur les tablettes madrilènes. Celui de Timo Werner [VIDEO] (Red Bull Leipzig) par exemple, qui a lui confié que ce serait un rêve de rejoindre la Casa Blanca. Le jeune allemand est ainsi une piste plutôt chaude, tout comme celle menant à Andrea Belotti [VIDEO] (Torino), jeune et prometteur avant-centre italien disposant d'une clause libératoire de 100 millions d'euros. Ajoutez à cela des joueurs comme Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund), Alexis Sanchez (Arsenal) ou encore Kasper Dolberg (Ajax Amsterdam) et vous obtenez une liste d'attaquants plutôt séduisante.