Il n'y a plus aucun doute là dessus, les attentes des fans et supporters du club phocéen ont été noyées à la clôture du mercato estival 2017. Et pourtant, grand a été l'engouement porté depuis un an par les promesses de révolution du "OM Champions Project" plébiscité par Frank McCourt, le riche propriétaire de l'Olympique de Marseille. Mais après avoir nourrir durant des mois les inconditionnels supporters olympiens de belles paroles, le président phocéen Jacques-Henri Eyraud en vient aujourd'hui à les fustiger.

Celui qui reproche aujourd'hui à des fans déçus de ses choix d'avoir la mémoire courte semble lui-même avoir tirer un trait sur les "nous allons frapper forts" ou encore les "nous voulons jouer les premiers rôles dès l'an prochain" dont il ne cessait d'abreuver la presse à son arrivée à l'OM.

Une chose reste certaine, les pendules doivent être remises à l'heure de l'aveu de certaines associations de supporters qui estiment déjà avoir été flouées dans cette affaire. A Marseille, c'est donc déjà l'heure du bilan [VIDEO].

Un mercato estival loin du compte pour l'OM

Mises à part les arrivées remarquées du milieu brésilien Luiz Gustavo et de l'attaquant français Valère Germain qui se sont nettement détachées du lot, le recrutement estival de l'Olympique de Marseille a véritablement manqué d'étincelles. S'ils ne s'attendaient pas à voir débarquer une superstar du ballon à l'instar d'un Neymar Jr arrivé chez le rival parisien, les fans de l'OM espéraient tout au moins voir une figure qui leur ferait savoir au premier coup d'œil que la suite de la saison évoluerait entre des mains expertes.

Pire encore, la direction phocéenne a laissé filer Bafétimbi Gomis qui sortait pourtant d'une saison aboutie avec les Bleu et Blanc. Cela a d'ailleurs été perçu comme une monumentale erreur de la part de nombreux observateurs du foot. Et comme si cela ne suffisait pas, le club phocéen s'est lancé sur la fin de ce mercato dans une course improvisée pour le recrutement d'un "grand attaquant" qui a alimenté la presse des théories les plus folles. Nous en avons d'ailleurs déjà parlé, dans Mercato OM : Bluff ou coup de génie ? [VIDEO]

Le naufrage contre Monaco en Ligue 1 passe mal

Si l'effectif marseillais avait laissé planer des doutes lors de leur double confrontation face au modeste NK Domzale pour les qualifications de l'Europa League il y a deux semaines, la sévère déculottée (6-1) reçu trois jours plus tard sur le Rocher a fini de mettre le feu aux poudres.

Alors que Jacques-Henri Eyraud appelle à ne pas être jugé au bout de quatre journée de Ligue 1, le moindre faux pas de l'équipe marseillaise lors de l'accueil de Rennes au Vélodrome pourrait vite se transformer en un véritable drame pour le club au plus beau palmarès de France.