C'est l'affaire de la semaine en Ligue 1. Dimanche soir, le Paris Saint-Germain s'est imposé face à l'Olympique Lyonnais (2-0) lors du choc de la 6ème journée du championnat de France. Un succès difficile, mais un succès tout de même pour les Parisiens, qui font le plein en ce début de saison avec 18 points au compteur. Mais ce n'est pas la victoire qui semble le plus avoir marqué les esprits. Au cours de la rencontre, Edinson Cavani était censé tirer un penalty. Sauf que Daniel Alves a gardé le ballon pour le donner à un certain #Neymar. On voit ensuite les deux attaquants s'expliquer, avant que l'Uruguayen ne tire le penalty... et le manque.

Il n'en fallait pas plus pour créer une première polémique. Un clan des Brésiliens est-il déjà en train de se former au #PSG ? Buteur de l'équipe, Cavani est-il en minorité ?

Zidane ne s'occupe pas du PSG

Une affaire qui fait grand bruit en France... et même au-delà. Ainsi, lors de la conférence de presse d'avant-match entre le Real Madrid et le Betis Séville, les journalistes présents n'ont pas manqué d'évoquer cette polémique et de demander son avis à Zinedine #Zidane à ce sujet. « Nous préparons les matchs et nous savons qui tire les corners et les pénaltys. Mais je ne parlerai pas du PSG, je me préoccupe seulement de mon équipe », a simplement commenté l'entraîneur de la Casa Blanca. Il faut dire qu'avec un certain Cristiano Ronaldo [VIDEO] dans l'équipe, mais aussi Toni Kroos, la hiérarchie concernant les coups de pieds arrêtés se fait naturellement.

CR7 fait d'ailleurs son retour à l'occasion de cette rencontre face au Betis Séville, après avoir purgé ses cinq matches de suspension (un en Supercoupe d'Espagne et quatre en Liga).

Le PSG va trancher

Côté PSG, la communication a évidemment été axée sur le fait qu'il n'y a pas « d'affaire » entre Edinson Cavani et Neymar. « S'il ne trouvent pas d'accord, je vais trancher. Je ne veux pas que ce soit un problème pour nous », a ainsi expliqué Unai Emery [VIDEO] à la fin de la rencontre face à Lyon. Si les deux hommes ne parviennent pas à s'entendre à ce sujet, alors la direction sportive tranchera. Selon Le Parisien, une réunion doit même se tenir ce mercredi entre l'entraîneur, les deux joueurs concernés et le directeur sportif, Antero Henrique. Buteur désigné de l'équipe, Edinson Cavani est logiquement en charge des penaltys, lui qui est en chasse de Radamel Falcao au classements des buteurs et de Zlatan Ibrahimovic dans l'histoire des réalisateurs parisiens. Mais Neymar aimerait faire gonfler ses statistiques afin de tenter de se rapprocher du Ballon d'Or.