L'incroyable début de saison du Paris Saint-Germain était décidément beaucoup trop beau pour être sans tâche. Et s'ils ont dû attendre près de six semaines pour avoir une pareille ouverture, les nombreux détracteurs du club de la capitale sont désormais servis. Au menu, l'altercation survenue face à Lyon au Parc des Princes entre Edinson cavani et Neymar Jr n'en finit plus de défrayer la chronique et d'alimenter les débats sur les réseaux sociaux depuis dimanche dernier.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Deux des trois figures du nouveau trio du club francilien [VIDEO] qui se bousculent en pleine rencontre pour avoir la primeur d'exécuter des coups de pied arrêtés. Hallucinant !

Une séquence pour le moins surréaliste qui a déjà fait le tour du monde et laisser tomber le masque d'une équipe parisienne qui semblait jusque-là en parfaite symbiose.

Pas assez en harmonie en tout cas pour convaincre et rassurer les supporters des Rouge-et-Bleu qu'ils n'assistent pas là au début d'une guerre d'égos totalement ridicule. Plus étonnante encore, la curieuse absence de réaction de la part des dirigeants parisiens laisse entrevoir une profonde crise de leadership au sein du club.

Un élan d'apaisement au cœur du vestiaire parisien

Si des virulents échanges ont eu lieu dans les vestiaires entre la star brésilienne et le Matador uruguayen à l'issue de la rencontre, l'heure est désormais à l'apaisement. A l'origine de la brouille sur le coup-franc de la 51e minute, Dani Alves a d'ailleurs tenté de calmer le jeu en notant que son geste avait été mal interprété. En subtilisant le ballon à Cavani, l'arrière brésilien aurait voulu prendre ses responsabilités dans un match qu'il jugeait compliqué avant de se faire lui-même surprendre par Neymar.

Pour le neuf parisien, il s'agit avant tout d'une sur-médiatisation douteuse sur un conflit inexistant. Pas besoin donc selon lui de chercher à créer des polémiques pour les monter l'un contre l'autre.

Une clarification des priorités s'impose au PSG

Une expression d'humeur passagère, c'est ce qu'espèrent les nombreux fans du club de la capitale. Toutefois, buteur attitré du club francilien, Cavani ne l'a que trop vécu dans l'ombre d'un Zlatan Ibrahimovich tout puissant, le laxisme de la direction parisienne vis-à-vis de ses stars est ahurissant. Plus question que cela recommence ! De l'aveu de l'entourage d'El Matador qui prend l'affaire très au sérieux, le PSG devra choisir entre militer pour le ballon d'Or à Neymar ou s'engager pleinement dans la conquête de la C1.

Avec l'oeil de l'UEFA [VIDEO] posé sur lui, il faudra donc au club de la capitale rapidement surmonter cette crise pour garder ses ressources concentrées sur le projet sportif parisien.