Ce samedi soir, l'Espagne accueillait l'Italie pour un choc au sommet du groupe G de qualification de la Coupe du monde 2018. Mais de match, il n'y a pas vraiment eu tant la Roja s'est montrée supérieure à la Squadra Azzurra. Dans l'antre de Santiago Bernabeu, les hommes de Julen Lopetegui n'ont fait qu'une bouchée de la bande à Giampiero Ventura : 3-0, score sans appel. Alors que l'on s'attendait à des prouesses d'Asensio, c'est son coéquipier de club Isco qui a été très grand et a éclaboussé de sa classe la rencontre dans son jardin de Madrid.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

L'Espagne et Isco ont marché sur l'Italie

Le joueur du Real a signé un magnifique doublé et a martyrisé le pauvre Marco Verratti. Déjà remis en questions pour son début de saison, l'Italien a vécu un véritable calvaire. [VIDEO] Pour le petit Hibou, tout est allé de travers.

Dès la quatrième minute de jeu, le Parisien écope d'un carton jaune pour un intervention en retard sur Sergio Busquets. Un avertissement qui va le handicaper toute la rencontre, surtout face à une équipe aussi joueuse et habile balle aux pieds.

A la 13ème minute : début du show Isco. Coup franc pour l'Espagne, le Merengue enroule fort pardessus le mur (1-0), puis il double ensuite la mise en se défaisant du marquage de... Verratti avant de conclure d'une frappe croisée du gauche à ras de terre (2-0). Isco a ensuite offert un récital technique, réussissant notamment un petit pont et un sombrero sur le joueur du PSG, sa victime du soir. Morata corsera l'addition en seconde période (3-0, 77e) sur un caviar de Sergio Ramos en position d'ailier droit ! A noter aussi le grand retour en sélection de David Villa, « La Maravilla ».

Retour en réactions Twitter sur le sale match du milieu du PSG

Un petit malin est même allé jusqu'à modifier la page Wikipédia de Marco Verratti en y ajoutant "Il met fin à sa carrière en sélection italienne après avoir été humilié par Isco le 2 septembre 2017".

Pour certains, c'est carrément la valeur intrinsèque du joueur qui est à remettre en cause. Pointant du doigt ses absences récurrentes lors des grands rendez-vous.

On le sait, Verratti ne réalise pas un très grand début d'exercice 2017-2018. Le milieu de terrain transalpin ne semble pas au mieux physiquement. On lui reproche à ce sujet son manque d'investissement et son hygiène de vie : tendance à un peu trop aimer les soirées nocturnes et à fumer. Le joueur a également eu du mal à digérer son transfert avorté vers le FC Barcelone. Quoi qu'il en soit, l'humiliation vécue ce samedi soir par l'Italien à Madrid dev remettre les idées en place au Parisien. Le PSG espère en tout cas rapidement retrouver le Marco Verratti qui a l'habitude d'illuminer son entrejeu et d'enchanter les supporters du Parc des Princes.