On a vu dans l’article précédent les biais dans les paris sportifs et leur importance lorsque vous pariez.

Un autre des aspects des paris sportifs qui est souvent ignoré par les parieurs est la gestion correcte des mises. Il y a un nombre incalculable de méthodes et d’approches pour la gestion des mises, mais le point le plus important reste la discipline. En effet vous devez garder la même méthode peu importe les circonstances, sous peine de ne pas faire de profits à long terme.

Nous allons voir ensemble les méthodes de mise les plus utilisées dans les paris sportifs, leurs risques et leurs profits potentiels

Mise Fixe

La mise fixe est le système de mises le plus simple à appliquer et un des systèmes les plus populaires dû à sa facilité et à son risque réduit de banqueroute.

Il suffit de parier une somme fixe avec laquelle vous êtes confortable et de l’appliquer à chaque pari que vous placez.

Imaginons que vous avez une bankroll de 500 euros, vous pouvez alors décider de parier 20 euros par pari. Cette méthode vous permettra de ne pas perdre votre bankroll entière en cas de mauvaise série mais ne vous permettra pas de devenir riche en 2 jours (comme toutes les méthodes de pari viables).

C’est une méthode utilisée par énormément de parieurs professionnels. Si vous avez un volume important de paris, des mises basses peuvent rapidement devenir très lucratives.

Mises par niveau

Basé sur le même principe que vu précédemment mais, au lieu d’avoir une mise fixe, on parie pour un profit fixe. Basé sur les côtes, vous devez parier une certaine somme pour gagner le montant désiré.

Par exemple imaginons que vous souhaitez gagner 50 euros par pari.

Top vidéos du jour

Si vous pariez sur une côte à 1,5, vous devriez alors parier 100 euros pour en gagner 50. Par contre si votre côte est de 3 vous devrez parier 25 euros pour un profit de 50 euros.

Mises proportionnelles

C’est une des techniques les plus appréciés par les parieurs. Au lieu de parier une mise fixe à chaque pari, vous allez parier un pourcentage fixe de votre bankroll. Par exemple si votre bankroll est de 500 euros et que vous décidez de parier 2% de votre bankroll, vous allez miser à chaque pari 10 euros. Cette méthode à un principal avantage : elle permet (en théorie) de ne jamais faire banqueroute.

En effet quand votre bankroll augmente la somme que vous misez augmente mais lorsque votre bankroll diminue votre mise diminue aussi. Cette méthode permet de lisser les mauvaises passes et de maximiser le gain lors des bonnes séries.

Vous pouvez également décider de garder la mise proportionnelle, mais seulement lorsque votre bankroll augmente. Avec cette méthode plus risquée, vous calculez votre mise proportionnelle en prenant le point maximum qu’a atteint votre bankroll. Je m’explique : Imaginez que votre bankroll soit à son maximum à 612 euros, en prenant une mise de 2%, vous allez parier 12,24 euros.

Votre pari est perdant. Lors de votre prochain pari vous continuerez à miser 12,24 euros, jusqu’à ce que votre bankroll dépasse les 612 euros.

Vous devez toujours prendre le maximum qu’a atteint votre bankroll pour calculer votre mise. Cette méthode est plus risquée mais plus rémunératrice sur le long terme que la méthode de mises proportionnelles classique.

Une des méthodes de mises la plus utilisé dans le monde des paris sportifs est la méthode dite du « critère de Kelly » qui suggère que la mise doit être proportionnelle à la marge espérée. J’en parlerais plus longuement dans un prochain article.

Mises Variées

Si vous êtes un parieur discipliné cette technique peut fonctionner. Il s’agit d’avoir plusieurs niveaux de confiance qui correspondent à plusieurs pourcentages de bankroll misés. Cela vous permet plus de flexibilité que les mises fixes.

La plupart des gens ont des niveaux de confiance différents selon le pari, cette technique vous permet donc de parier en fonction de votre confiance par exemple avec une fourchette entre 1 et 5% de votre bankroll.

Cela vous permet de ne pas perdre votre bankroll d’un coup mais de pouvoir augmenter vos niveaux de mises en fonction de la confiance de vos paris, tout en gardant le contrôle.

Les montantes

Cette méthode est très populaire sur les réseaux sociaux, mais également très risquée et n’est pas conseillé pour les parieurs sérieux. Le mode d’emploi est simple : Commence avec un montant initial et mise l’intégralité sur le 1er pari. Si le pari est gagnant, mise de nouveau l’intégralité sur le 2ème pari et ainsi de suite.

L’avantage de cette méthode est que les gains augmentent très rapidement, il suffit de gagner quelques paris de suite pour avoir un gros profit. Mais à l’inverse il suffit d’un pari perdant pour perdre l’intégralité de la mise de départ et devoir recommencer à zéro.

Méthode de Fibonacci

Une autre méthode très risqué mais qui est infaillible en théorie. Je dis bien en théorie car vous le savez il n’y a pas de méthodes infaillibles dans les paris sportifs (sinon ça se saurait). La stratégie consiste à augmenter la mise de votre pari à chaque fois que vous perdez afin de couvrir vos pertes avec votre pari gagnant.

En théorie vous pouvez augmenter votre mise à l’infini. En pratique, après une mauvaise série (lisez l’histoire de l’illusion de Monte Carlo), vous ne pourrez pas toujours augmenter votre mise car vous serez limité par la taille de votre bankroll ou par votre bookmaker. Par exemple avec une mise de départ de 1 euro, si vous perdez 15 paris d’affilée vous devrez mettre 987 euros sur votre 16ème pari pour couvrir les pertes.

Pour cette méthode, vous devez parier sur des côtes supérieures à 2,62. Vous commencez avec 1 euro, et après chaque défaite vous augmentez la mise selon la suite de Fibonacci, c’est-à-dire en additionnant les 2 chifres précédents : 1,1,2,3,5,8,13,21,34,55,89,144

Quelle est la meilleure méthode de mises?

C’est difficile de dire quelle est la meilleure méthode. Ce qui est sûr c’est que vous ferez mieux de ne pas parier sur les montantes ou sur la méthode de Fibonacci si vous souhaitez faire du profit à long terme. Ces méthodes sont à réserver si vous pariez pour vous amuser dans les paris sportifs (ne misez pas plus d’argent que vous ne pouvez-vous permettre de perdre).

Les autres méthodes sont à privilégier si vous souhaitez faire du profit à long terme. Celle que vous choisirez dépendra de votre préférence mais toutes vous permettent de miser une petite part de votre bankroll, de limiter le risque et de permettre à vos profits ou pertes de varier graduellement.

J'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à me dire dans les commentaires quelle est votre méthode préférée.