Les déboires de l'OM sur ce Mercato estival continuent. Après avoir attendu jusqu'au tout dernier moment [VIDEO]pour recruter l'attaquant tant espéré par les supporters, ces derniers vont devoir prendre leur mal en patience encore quelques semaines. Blessé lors de son arrivée dans la cité phocéenne le 31 août dernier, Kostas Mitroglou devait faire sa première apparition avec son nouveau club ce dimanche soir [VIDEO] dans la rencontre face à Toulouse à l'Orange Vélodrome. Sauf qu'il sera en effet très compliqué pour l'ancien de Benfica de fouler la pelouse dans un délai aussi court.

Une absence prolongée de trois semaines ?

Selon les informations de RMC Sport, la situation de Kostas Mitroglou serait bien plus plus préoccupante que prévu et Rudi Garcia pourrait devoir patienter encore trois semaines avant de faire jouer son numéro 9.

Victime d'une petite déchirure à la cuisse, ce pépin physique ne serait toujours pas réglé et Mitroglou ne s'est d'ailleurs toujours pas entraîné avec le reste du groupe. Pire, de nouveaux examens médicaux réalisés montreraient... une autre blessure qui n'a rien à voir avec sa cuisse. Les détails de ce nouveau bobo n'ont, en revanche, pas été communiqués. Une situation qui commence à devenir pesante pour les dirigeants de l'OM ainsi que pour Rudi Garcia qui, selon toute vraisemblance, ne pourra pas aligner l'international grec avant... le 15 octobre et un déplacement chez le promu Strasbourg. Il n'aurait donc qu'un seul match dans les jambes avant d'affronter le PSG une semaine plus tard.

Une situation pesante pour l'OM

Si cette situation devait se confirmer, ce serait un gros coup dur pour l'Olympique de Marseille désireux de faire jouer sa recrue phare de l'été le plus rapidement possible.

En situation complexe sur le plan comptable avec déjà deux lourdes défaites en six journées, l'OM a besoin de Kostas Mitroglou au plus vite. Son profil d'attaquant fixe correspond à ce que cherchait Rudi Garcia, lui qui voulait attirer Olivier Giroud qui présente le même profil. Mais dans quel système l'utiliser ? L'ancien coach du LOSC et de l'AS Rome a toujours privilégié une animation autour d'un seul attaquant de pointe, que ce soit en 4-3-3 ou plus récemment en 4-2-3-1. Avec les autres joueurs présents à ce poste, à savoir Valère Germain et le meilleur buteur marseillais Clinton N'Jie, l'apport de Mitroglou dans un 4-4-2 pourrait être des plus intéressants. Mais pour analyser tout cela, il faudra encore être patient.