Le grand attaquant promis aux supporters par la direction de l'Olympique de Marseille n'est donc jamais arrivé. Enfin, à moitié puisque les dirigeants ont fait signer Kostas Mitroglou (qui est enfin dans le groupe [VIDEO]) dans les toutes dernières heures du Mercato. Un choix plus par défaut étant donné les problèmes de l'OM à attirer un grand nom sans pouvoir jouer la Ligue des Champions. Le cas Stefan Jovetic, parti à Monaco alors qu'il devait passer sa visite médicale avec Marseille, en est le parfait exemple.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Ils sont d'ailleurs plusieurs attaquants à avoir refusé de rejoindre la Canebière cet été. Alors qu'Olivier Giroud avait tout de suite affirmé qu'il ne quitterait pas l'Angleterre, un autre numéro 9 pisté par l'OM a préféré jouer la sécurité en restant sagement dans son club.

Aboubakar avait peur que ça se passe mal à l'OM

En effet, Vincent Aboubakar a bien été contacté par la direction marseillaise quant à un éventuel recrutement lors du mercato estival. Dur physiquement, le camerounais correspondait parfaitement au profil que l'OM et Rudi Garcia recherchaient. Néanmoins, l'ancien lorientais a préféré passer son chemin pour rester au FC Porto. Un choix qu'il a expliqué sur les ondes de RMC Sport et l'émission Team Duga. Dans ses arguments, Vincent Aboubakar explique qu'il avait réalisé toute la préparation avec Porto et son nouvel entraîneur Sergio Conceiçao et qu'il s'était habitué à certains automatismes. De plus, le fait de rejoindre l'OM où rien n'était stable lui a un peu fait peur. "Devoir s'adapter sans qu'il y ait une stabilité dans le jeu. Si ça se passe bien, ça peut être très bien, par contre si ça se passe mal, je peux être la victime."

Les joueurs réticents au Champions Project ?

Au fil de la discussion, celui qui a réalisé un doublé face à Monaco mardi en Ligue des Champions a avoué avoir discuté avec Rudi Garcia de ses intentions.

Le coach marseillais a d'ailleurs parfaitement compris sa réticence à adhérer au Champions Projet de l'OM. "Sur le plan sportif, il était mieux pour moi de rester", explique Aboubakar. Un échec supplémentaire qui fait se poser de plus en plus de questions sur ce projet olympien. Il y a quelques jours, Pierre-Emerick Aubameyang avait confié son inquiétude au sujet de l'OM [VIDEO]. Des remarques que l'état-major marseillais, à commencer par le président Jacques-Henri Eyraud, doit prendre en compte afin d'être plus efficace lors des prochaines périodes de mercato.