La dernière fois que l'OM a battu le PSG remonte au 27 novembre 2011, une rencontre qui s'est soldée sur un score de 3-0. Depuis ce jour, le nombre de victoires du rouleau compresseur parisien face à son éternel rival, toutes compétitions confondues, est de 14. Il était quasiment impossible que l'exploit marseillais d'il y a 6 ans se renouvelle hier au Vélodrome, d'après la planète foot. L'on s'attendait à une domination sans précédente du trio Neymar [VIDEO], Cavani et Mbappé [VIDEO], que les statistiques allaient s'affoler et que l'OM subirait encore et toujours à l'envahisseur... L'entraîneur Phocéen Rudy Garcia a pourtant bien préparé son coup même si la rencontre s'est achevé sur un score de parité 2-2.

Pour une surprise, les Parisiens et les spectateurs ont bel et bien été servi, un match qui a tenu toutes ses promesses, gardant le public en haleine. Les Toulousains ont été les seuls, durant ce début de saison, à mener les Parisiens au score, avant d'être rattrapés au bout de 13 min. Les Olympiens ont réitérés ce coup de poker par deux fois, dans la nuit du 22 octobre 2017. Manque de pot ou manque de vigilance ? Le club de la capitale est pourtant revenu au score dans les dernières minutes du temps additionnel.

Une OM surclassée ?

C'est à se demander comment Rudy Garcia a su motiver ses joueurs pour nous offrir un si beau spectacle. Il y a bien longtemps que les "ultras" de ce club mythique n'ont pas autant vibrés de plaisir. "Transcendés" par une hargne de s'imposer à la maison, Dimitri Payet et ses hommes ont su tenir tête au cador de la Ligue 1.

Le choc des titans s'est principalement déroulé au milieu, dès l'entame du match, les marseillais ont su mettre la pression sur les porteurs du ballon. Il n'y allaient pas de main morte et en nombre. Un pari payant car ils ont remporté de nombreux duels, à l'instar de l'homme du match pour de nombreux experts : Luis Gustavo. Il a constitué un solide bloc défensif dans l'axe avec Anguissa. Sans oublier les forces latérales de Garcia, Sakai et Amavi qui ont fait chacun leur boulot de leur côté. L'OM était bien au-dessus d'un PSG en manque de créativité mais toujours sauvé par un Rabiot précis dans ses gestes et un éclair de génie de Neymar.

Un PSG inquiétant ?

Les critiques fusent depuis hier sur l'efficacité de ce nouveau visage du PSG. Plus de 300 millions d'Euros ont été mis sur la table pour recruter les deux joueurs phares de la Ligue 1, Neymar et Mbappé. Tous les yeux sont ainsi rivés sur le club de la capitale et les grandes équipes l'attendent au tournant. Compte tenu de l'écart de niveau et du potentiel de chaque effectif, les parisiens "se devaient" de remporter cette rencontre au risque de se faire fusiller par les critiques et d'être remis en question sur l'efficacité du dispositif d'Unai Emery.

Une équipe ne se juge pas sur un match mais sur la constance... Attendons ainsi de voir ce que réserve la suite de la saison et de la Ligue des Champions, un tournoi dans lequel les Qataris n'ont plus droit à l'erreur pour passer les quarts !