Cette semaine aura lieu la trêve internationale, les différentes nations sont appelées à disputer les matchs de qualification pour le Mondial 2018. La zone Amérique de Sud connait un intérêt particulier durant cette phase de qualification. En effet, l'Argentine de Lionel Messi se retrouve dans une position très inconfortable. Classée en cinquième position, l'Albiceleste est appelée à remporter ses deux prochains matchs pour ne pas se voir priver de la Coupe du Monde. Une chose qu'aucun amateur de football ne voudrait voir arriver. C'est Lionel Messi souffre avec sa sélection, son ex-coéquipier, Neymar [VIDEO], lui est dans un confort royal. En fait, l'équipe du Brésil, déjà qualifié, domine ces qualifications et se retrouve assis confortablement à la première place avec dix points d'avance sur l'Uruguay.

La sélection brésilienne va affronter son homologue de Bolivie ce jeudi. Une occasion pour le sélectionneur du Brésil de faire tourner, non son effectif, mais le brassard de capitaine.

Casemiro capitaine du Brésil !

C'est devenu une habitude ces derniers temps chez le sélectionneur brésilien Tite. Depuis sa nomination en juin 2016, Tite à régulièrement changer de capitaine. Ces derniers mois, Thiago Silva, Neymar, Marcelo, Miranda ont tous porté le brassard de capitaine du Brésil. Et pour le match de ce jeudi contre la Bolivie, le Brésil évoluera avec un nouveau capitaine. Casemiro aura droit à cet honneur. Le milieu de terrain de Madrid sera le capitaine du Brésil. Auteur de très bonnes prestations avec son club le Real de Madrid, Casemiro (Carlos Henrique Casimiro) ne cesse de gravir les échelons avec sa sélection nationale.

Le joueur compte déjà 15 sélections et portera donc à l'occasion de cette rencontre ce brassard symbolique. C'est bien évidemment, Tite qui a annoncé la nouvelle concernant son joueur de 25 ans.

Qui pour accompagner le Brésil ?

Le Brésil est déjà qualifié. Dans cette zone Amsud, il ne reste donc que trois places directement qualificatives et une en passant par les barrages. L'Uruguay, la Colombie et le Pérou occupent respectivement la 2e, 3e et 4e place. La 5e place est occupée par l'Argentine. La grande question qui se pose est la suivante : Peut-on imaginer une Coupe du Monde sans l'Argentine ? Le finaliste 2014 n'a pas manqué un Mondial depuis 1970. Messi et compagnie sont plus que jamais sous pression pour se dégager de cette position. Ils doivent impérativement monter dans le classement ou au pire garder cette place qualificative via les barrages. Une triste place pour une grande équipe comme l'Argentine. Triste l'est aussi la position du Chili, 6e au classement et qui risque probablement de manquer le prochain Mondial.