Buteur sur la pelouse de Getafe durant le week-end, Karim Benzema est donc devenu le septième meilleur réalisateur de l'histoire du Real Madrid. Une statistique qui montre bien l'importance prise par KB9 depuis son arrivée au sein du club merengue en 2009. Un but important pour la Casa Blanca, qui s'est imposée lors de ce derby, et donc pour l'attaquant, buteur dès son retour de blessure, alors qu'il avait justement connu un début de saison plutôt compliqué. Sans doute sa récente prolongation de contrat lui a fait du bien au moral, lui dont un départ a été évoqué tout au long de l'été. Annoncé dans le viseur d'Arsenal, de l'AC Milan et de l'Inter Milan, KB9 a finalement poursuivi l'aventure dans son club de cœur, où il espère gagner encore de nombreux trophées et y terminer sa carrière.

Benzema sous les ordres de Mourinho durant trois ans

Pas impossible, puisque Karim Benzema bénéficie de la pleine et entière confiance de Zinedine Zidane [VIDEO], son entraîneur. Joueur travailleur, KB9 avait également bénéficie de la confiance de José Mourinho, lors du passage de l'entraîneur portugais sur le banc du Real Madrid, de 2010 à 2013. Invité de l'émission Téléfoot, José Mourinho s'est justement confié sur Karim Benzema et notamment sur son absence en équipe de France. « C’est dommage, mais il y a des choses personnelles derrière ça, peut-être politiques. Mais d’un point de vue purement football, c’est dommage pour un joueur de sa qualité au meilleur moment de sa carrière, où il a trouvé de la stabilité et de l’expérience », a souligné celui qui entraîne désormais Manchester United.

Un soutien de poids pour le joueur français, non convoqué chez les Bleus depuis plus d'un an.

De plus en plus de soutiens pour Benzema

Alors qu'il avait manqué l'Euro 2016 en France en raison de son implication dans l'affaire de la sextape, Karim Benzema a depuis été blanchi dans cette affaire. Pourtant, Didier Deschamps [VIDEO] n'a toujours pas fait appel à lui, jugeant que cela pourrait perturber l'équilibre et la cohésion du groupe. Président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët a lui jugé plusieurs fois que Benzema était de nouveau sélectionnable, mais qu'il soutenait son sélectionneur concernant sa décision de ne pas le retenir. Il y a plusieurs semaines, à l'image de José Mourinho, Zinedine Zidane avait lui aussi regretté l'absence de Karim Benzema en équipe de France, jugeant que les Bleus pourraient avoir bien besoin d'un attaquant évoluant dans un club de très haut niveau comme le Real Madrid.