Depuis l'arrivée de QSI il y a maintenant six ans au Paris Saint-Germain, le club est passé dans une dimension financière digne des plus grands. Entre Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani, Neymar ou Kylian Mbappé, le PSG n'a pas lésiné sur les moyens afin de remporter ce qui est l'objectif ultime, la ligue des champions. Cette saison, le club parisien fait partie des favoris sur la scène européenne. Et étant donné les efforts faits sur le Mercato cet été, une demi-finale apparaît comme le minimum syndical pour l'entraîneur Unai Emery.

Un rêve absolu pour le PSG

Le technicien espagnol le sait, il est clairement sous pression cette saison.

Vu les terribles déceptions de l'an passé, que ce soit la perte du titre en Ligue 1, ou l'historique remontada du FC Barcelone en C1, il est évident que le moindre faux pas lui sera fatal. Laurent Blanc, pourtant prolongé en février 2016, avait été mis à la porte quatre mois plus tard pour une erreur tactique contre Manchester City. Celui qui a porté le FC Séville a un triplé en Ligue Europa est donc prévenu, d'autant plus qu'avec un tel mercato, le PSG est désormais un club très attractif [VIDEO], chose qui n'était pas forcément le cas il y a encore un an. Il y a quelques années, c'était ce qui avait bloqué l'arrivée de grands noms sur le banc comme José Mourinho. Ce dernier, toujours considéré comme le rêve absolu pour les dirigeants, est maintenant en poste depuis deux saisons à Manchester United [VIDEO].

Mais pour combien de temps ?

Le projet du PSG "fantastique" pour José Mourinho

Depuis qu'il est entraîneur, le Portugais n'est jamais resté plus de trois ans au sein d'une même organisation, que ce soit à Porto, Chelsea (par deux fois), à l'Inter Milan ou au Real Madrid. Interrogé par Téléfoot ce dimanche, le technicien aux deux ligue des champions a avoué qu'il ne terminerait pas sa carrière à Old Trafford, "ses ambitions et le désir de faire des nouvelles choses" étant trop fortes. Amené à parler d'un éventuel avenir ailleurs et de la position du PSG, José Mourinho a entrouvert une porte. "Il y a quelque chose de spécial ici, de magique. Il y a la qualité, la jeunesse, c'est fantastique". Une intervention qui n'est certainement pas anodine quand on connait le personnage et qui pourrait pousser Paris à lui faire une offre dans les prochains mois. Voilà qui devrait encore plus mettre une épée de Damoclès au-dessus de la tête d'Unai Emery pour les échéances de fin de saison.