A 34 ans, Mickaël Gelabale va relever un nouveau défi dans sa carrière bien remplie. C'est sur son compte Twitter que l'Elan Chalon a annoncé qu'il allait s'engager avec le club bourguignon pour une durée encore inconnue.

Le joueur guadeloupéen qui était sans club depuis le début de la saison renforce ainsi ni plus ni moins que les champions de France en titre. Ce sera le sixième club français de Gelabale après Cholet, Villeurbanne, Strasbourg, Limoges et Le Mans qu'il a quitté la saison dernière. Le club pourra compter sur ses 2,02 m et son expérience internationale (156 sélections) et outre atlantique (145 matches en #NBA avec Seattle et Minnesota).

Gelabale le baroudeur

L'ancien international tricolore, champion d'Europe 2013, aime voyager. Six clubs en France, deux clubs en NBA mais aussi plusieurs équipes en Europe: le Khimki Moscou, le Cedevita Zagreb, Valence et le Real Madrid avec laquelle il a été sacré champion d'Espagne en 2005. Belle épopée. Beau palmarès. Avec son renfort, Chalon peut rêver à sa propre succession.

Avec Diaw en Pro A

Gelabale à Chalon, c'est le très bon coup du club en ce début du mois d'octobre et c'est aussi une excellente nouvelle pour notre championnat national. En signant un ancien joueur NBA et malgré ses trente-quatre ans, le staff recrute une valeur sûre. Et c'est la Pro A qui en sort grandie car le Français va retrouver dans la ligue un de ses compatriotes qui n'est autre que Boris Diaw. En effet, le basketteur français vient de quitter la NBA pour s'installer à Levallois, quatorze ans après avoir soulevé le trophée de champion de France avec Pau-Orthez.

Top vidéos du jour

Après avoir passé plusieurs années en NBA à Atlanta, Phoenix, Charlotte, Utah (son dernier club) et San Antonio avec lequel il a gagné le titre NBA en 2014, Boris Diaw revient donc en France. Attention toutefois car le Français peut rejoindre à tout moment une équipe NBA ou européenne si une de celles-ci formulent une offre conséquente au club de Levallois.

Gelabale, 34 ans, et Diaw, 35 ans, c'est la belle histoire de ce mercato 2017-2018. Et ne vous fiez pas aux années qui sont trompeuses. Nous parlons de joueurs qui ont foulé les parquets NBA pendant plusieurs saisons. Boris Diaw y jouait encore il y a six mois et est susceptibles d'y retourner. Quant à Mickaël Gelabale, il ne vient pas à Chalon pour enfiler ses chaussons mais plutôt ses fameux tirs à trois points dont il a le secret.