Old Trafford. Sous la pluie. Un choc au sommet prenait place cet après-midi à Manchester, entre Tottenham et Manchester United. Avant cette rencontre, les deux équipes étaient à égalité avec 20 points, derrière le leader Manchester City qui compte 25 points au compteur.

Un choc décisif pour départager les deux équipes

Dans la course au titre qui a vu Manchester City [VIDEO]prendre l'avantage, les deux dauphins Tottenham et Manchester United avaient tous les deux tout intérêt à remporter cette confrontation directe.

L'enjeu : se départager et prendre un avantage considérable pour rattraper les Citizens de Guardiola dans cette course au titre.

Les Red Devils restaient sur une défaite face à Huddersfield Town (2-1), alors que Tottenham n'a connu que des victoires depuis un nul face à Swansea en cinquième journée (0-0).

Un match plutôt décevant

Si l'affiche était alléchante, il faut bien avouer que la rencontre a été plutôt décevante. Deux joueurs clés étaient absents : Paul Pogba pour Man U [VIDEO] et Harry Kane, dans l'effectif des Spurs. La première mi-temps s'est achevée sans aucun but, et avec très peu de situations pour les deux équipes. Ce n'est qu'en deuxième mi-temps que le jeu a été plus intéressant, notamment à partir de la 60ème minute avec du côté de United un Valencia très porté vers l'avant, ou encore par une occasion de Martial qui tente une reprise acrobatique (70e).

Les Red Devils ont en effet progressivement pris le contrôle du jeu avec des occasions de plus en plus présentes, avec notamment une tête de Lukaku qui touche le poteau de Lloris (78e). Tottenham n'est cependant pas en reste, avec Eriksen et Dele Alli qui tentent quelques actions intéressantes, mais sans trouver le fond des filets.

Le joueur danois tente ainsi une frappe lointaine qui passe au-dessus du cadre (76e) ou encore une passe à son coéquipier Alli (78e), qui se retrouve à gauche du cadre et manque De Gea de peu.

Martial donne l'avantage à United

Le dénouement. Ce n'est qu'à la 82ème minute de jeu qu'il se produit grâce à Anthony Martial, rentré en jeu seulement dix minutes plus tôt, qui parvient à marquer sur une passe excellente de De Gea, pour la tête de Lukaku, qui trouve enfin l'attaquant français dans sa course. Le joueur parvient à marquer d'une balle croisée. Ainsi, Martial a marqué l'unique but du match, et a libéré le "Théâtre des Rêves", qui reprend ses chants de plus belle. Manchester United prend donc l'avantage et parvient à conserver sa deuxième place, mais cette fois avec trois points de plus que Tottenham. L'équipe de Mourinho se retrouve ainsi à deux points de City, en attendant le résultat final des Skyblues qui disputent leur match contre West Bromwich à 16 heures.