Avant de recevoir Nantes ce samedi au Parc des Princes, Unai Emery [VIDEO]est venu répondre aux questions d’avant match lors de la traditionnelle conférence de presse. Le cas Neymar [VIDEO] a été plus traité que l’adversaire de ce week-end.

Quelle est votre réaction après la sortie médiatique de Neymar lorsqu’il était avec sa sélection cette semaine ?

Toutes les rumeurs qui sortent dans la presse ne sont pas importantes pour moi. Ce qui compte, c’est toutes les conversations que nous avons, la vie de groupe. Ce qui se passe sur le terrain et dans le vestiaire m’importent beaucoup. L’adaptation prend du temps mais le groupe l’a bien accueilli et il se sent bien.

S’il a parlé ainsi, c’est qu’il avait besoin de mettre les choses au clair.

Neymar avant tout

Quelle est la meilleure façon de le gérer dans le groupe ?

Tous les joueurs sont professionnels mais toutes les personnes sont différentes. Certains ont besoin de plus d’affection. Je gère mon groupe collectivement mais aussi individuellement. Comprendre la personne est très important.

Luis Fernandez s’occupe maintenant des jeunes. Avec le Fair Play Financier, est-ce que le PSG laissera plus de places aux jeunes du centre de formation ?

Luis a beaucoup d’expérience. Il y a deux chemins. Choisir les meilleurs joueurs du monde partout sur le globe ou former les jeunes à Paris. On le voit avec Areola, Kimpembe ou Rabiot. Cette semaine, beaucoup de jeunes se sont entrainés avec nous car beaucoup d’Internationaux étaient avec leurs sélections.

Que penser vous de Claudio Ranieri ?

Ranieri est un entraîneur d’expérience qui a prouvé par le passé. Gagner le titre de champion d’Angleterre avec Leicester est quelque chose d’incroyable. Il est difficile de marquer des buts à Nantes car son équipe est bien organisée. Nous aborderons ce match comme d’habitude, avec beaucoup de respect et de sérieux.

L'état des troupes

Est-ce que ce sera l’équipe type qui sera alignée ?

Je choisirai les meilleurs joueurs pour samedi. C’est vrai que beaucoup de joueurs ont voyagé avec leurs équipes nationales mais je verrai l’état de fatigue de chacun. Ce sera le meilleur onze qui sera sur le terrain.

Marco Verratti ne disputera pas le mondial, lui avez-vous parlé ?

On a parlé avec Marco. Il est très triste mais j’espère qu’il fera tout avec Paris pour oublier cette mésaventure. Il est encore jeune et aura encore l’occasion de disputer une ou deux Coupe du Monde.