La maison blanche est en danger. Les hommes de Zinédine Zidane [VIDEO]sont troisièmes de la Liga après presque un tiers des rencontres disputées. Pire, le club de la capitale est à dix points du rival de toujours, le FC Barcelone. Le Real Madrid [VIDEO]peut-il renverser la tendance ou est-il déjà exclu de la course au titre ?

Le champion sortant est mal en point en ce début de saison. Avec cinq matches sans succès (2 défaites et 3 nuls) en douze rencontres, le Real Madrid accuse un retard de dix points sur l’ennemi barcelonais. Un des plus mauvais départs de la part des Madrilènes ces vingt dernières années.

Le Real champion, ce serait historique

C’est simple, jamais une équipe n’a remonté un tel écart pour s’adjuger le titre dans toute l’histoire de la Liga.

On parle pourtant de la meilleure équipe du monde depuis cinq ans, qui a glané trois Ligue des Champions en quatre ans (double tenante du titre) et qui a été sacrée championne d’Espagne au printemps dernier. Dire que le Real Madrid a d’ores et déjà perdu le titre serait donc un peu présomptueux voire irrespectueux. Mais voilà, en haut, ce n’est pas n’importe quel club qui caracole en tête du championnat, c’est le FC Barcelone qui n’a connu qu’un faux pas depuis le début de l’exercice 2017-2018. Et encore, il s’agit d’un match nul face à l’Atlético Madrid, à l’extérieur lors de la 8e journée (1-1). Cela en dit long...

Les deux Clasicos pour revenir dans la course au titre

L’Atlético Madrid est considéré depuis un moment déjà comme la troisième équipe la plus redoutable de la Liga. Ce résultat est donc plutôt positif pour les Blaugranas.

Cette saison, c’est Valence qui tient la dragée haute à Messi et compagnie. Seulement quatre petits points séparent les deux clubs qui s’affrontent d’ailleurs ce dimanche pour ce qui sera l’affiche de la treizième journée de Liga. Un match qui, sur le papier, s’annonce compliqué pour Barcelone et qui pourrait peut-être permettre au Real de se rapprocher. Une chose est sûre: si après ce week-end l’écart a encore augmenté, le mal deviendra encore plus profond car Cristiano Ronaldo et son équipe affrontent à domicile Malaga, actuellement 18e du championnat. Si le mot «crise» n’a pas encore été prononcé du côté de Madrid, il le serait certainement si une nouvelle mésaventure se produisait. L’espoir réside peut-être dans le fait que les deux Clasicos n’ont pas été encore disputés. Le premier aura lieu le 23 décembre, histoire de se racheter un peu et, pourquoi pas, de faire tourner le vent en faveur du Real Madrid. Il y a six points en jeu pour revenir éventuellement à quatre longueurs si d’ici là les choses n’ont pas changé. Cela peut se jouer sur ces deux affiches. A moins qu’elles ne fassent empirer les choses.