En arrivant au PSG contre 222 millions d'euros, Neymar n'est pas seulement devenu le joueur le plus cher de l'histoire. Il est devenu une icône pour tout un pays qui n'a jamais eu un tel talent dans ses rangs. Mais ce statut de superstar planétaire [VIDEO] permet également au Brésilien d'être capricieux, de moins accepter la critique qu'un autre. Neymar est venu à Paris pour gagner la Ligue des Champions et le Ballon d'or, rien de plus et rien de moins.

Le Parc des Princes siffle Neymar

Pour ça, l'international auriverde doit marquer, beaucoup marquer. Ou être décisif d'une quelconque manière. Depuis le début de la saison, il affole les statistiques.

Avant ce match de Ligue 1 face à Dijon, Neymar en était à 20 buts et 14 passes décisives toutes compétitions confondues. Mais hier, il avait décidé de sortir une performance dont seul lui a le secret. Au final, il terminera avec un quadruplé, dont un but exceptionnel en ayant dribblé pas moins de six joueurs, plus deux passes décisives pour Angel Di Maria et Kylian Mbappé. Jamais depuis que le statisticien Opta gère les chiffres de la Ligue 1, un joueur n'avait autant apporté à son équipe.

Mais cette performance hors du commun a été contrastée par un fait de jeu. Alors que Cavani obtient un penalty, les supporters parisiens scandent le nom de l'Uruguayen afin qu'il dépasse Zlatan Ibrahimovic en tant que meilleur buteur de l'histoire du club. Une chose que Neymar n'entend pas du tout de cette oreille.

Il file directement aux vestiaires sans saluer les supporters

L'ancien du Barça, qui est d'ailleurs annoncé au Real Madrid [VIDEO], prend le ballon et se prépare à tirer la sentence. Le public du Parc des Princes se met alors à siffler la star du PSG, jugée égoïste sur le coup. Une scène tout bonnement incroyable. Irrité par les huées des supporters parisiens, Neymar ne célèbre pas son penalty réussi. Quelques minutes plus tard, il rentre directement aux vestiaires sans aller remercier les fans avec ses coéquipiers. Il ne s'arrête pas non plus en zone mixte, très vexé par ce qu'il s'est passé quelques minutes avant sur le pelouse.

Pour rappel, une scène similaire s'était déroulée avec Zlatan, ce qui avait valu une belle punchline du Suédois. "C'est étrange au regard de ce qu'ils avaient dans le passé". Ici, pas de réponse de Neymar. Selon RMC Sport, le vestiaire du PSG a trouvé ces sifflets particulièrement déplacés. Voilà qui devrait déclencher une nouvelle polémique quelques mois après "l'affaire du penalty".