Alors que la rencontre était pliée depuis une dizaine de minutes, le brésilien Neymar s'est blessé, nécessitant le recours à une civière pour le sortir du terrain. Une terrible image pour les supporters du PSG, mais également pour tous les amoureux du ballon rond. Très inquiets à l'issue de la rencontre, ses partenaires se montraient toutefois confiants quant à la durée d'indisponibilité du joueur, à l'image du capitaine du PSG et partenaire de la Seleçao Thiago Silva qui décrivait une blessure inquiétante au regard d'une "cheville très gonflée".

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Des examens peu rassurants

Depuis 2 jours, le Paris Saint Germain a donc vécu au rythme des examens médicaux et des conclusions des docteurs du club, qui vont s'atteler à remettre le prodige brésilien sur pied.

Malheureusement, les résultats a priori peu satisfaisants pour le club de la capitale. En effet, malgré le fait qu'il n'y ait pas de fracture de la cheville, la blessure du joueur reste sérieuse et pourrait l'écarter des terrains pendant un certain temps. L'échographie et le scanner ont ainsi montré la présence d'une entorse antérograde externe de la cheville.

Il semblerait même selon certains médias brésiliens que la blessure nécessite une opération, menaçant ainsi la fin de saison du joueur, voir même sa participation à la Coupe du monde avec le Brésil.

Sa participation aux échéances du PSG menacée

Au vu du calendrier très chargé du club de la capital, cette nouvelle arrive au pire moment. Il faut noter que le Paris Saint Germain s'apprête à jouer une grosse partie de sa saison dans 10 jours, pour le 1/8 de la Ligue des champions face au Real Madrid.

En effet, après la défaite au Bernabeu à l'aller sur le score de 3-1, les hommes de U. Emery sont dos au mur. La possible absence de Neymar arrive donc au pire moment.

En cas d'élimination par le double tenant du titre, l'un des objectifs principaux du PSG, à savoir atteindre au moins les demi finales de la Coupe aux grandes oreilles serait donc impossible. Un revers qui pourrait coûter cher à la direction du club et notamment pour l’entraîneur basque Unay Emery [VIDEO], déjà fragilisé après la remontada subit en quart de finale face au FC Barcelone l'année dernière. Il serait ainsi fort probable que ce dernier ne soit limogé à la fin de la saison, et ce même si le club parvient à remporter toutes les compétitions nationales.

Des remplaçants attendues au tournant

Pour palier à cette éventuelle absence, l'entraineur parisien peut toujours compter sur une profondeur de banc [VIDEO] assez impressionnante. Le rôle d'Angle Di Maria sera alors clé, lui qui avait été frustré de n'avoir pas obtenu du temps de jeu lors du match aller.