C'est une alléchante rencontre que l'on va retrouver dès ce mercredi 14 février en huitième de finale de la Ligue des champions. Les tenants en titre le Real Madrid vont se frotter au champion de France le Paris-Saint-Germain. Ce qu'on peut dire c'est que le PSG semble plus que jamais favori face à un Real en plein doute.

Une dynamique pour les Parisiens

On va surement vous rabâcher que la Ligue des Champions est totalement différente du championnat.. Mais on peut quand même dire que la dynamique est clairement en faveur du Paris-Saint-Germain. En effet, le Real semble complètement démobilisé après un nouvel échec le week-en dernier à Levante (2-2) [VIDEO].

Tandis que, le PSG hormis son cuisant échec au Groupama Stadium face à l'OL (2-1), mais sans Neymar, continue de régaler. Le PSG caracole en tête de la Ligue 1, alors que le Real est actuellement quatrième à dix-neuf points de son rival catalan. Jamais depuis l'arrivée de sa star portugaise Cristiano Ronaldo le Real a été autant en difficulté. Ils ont même fini deuxième de leur poule derrière Tottenham alors que les hommes d'Unai Emery ont terminé en tête, devant le Bayern Munich.

Les stars parisiennes en feu, celle du Real en échec

Le constat d'échec du Réal est aussi celui de la BBC. En effet les trois stars offensives du Real : Cristiano Ronaldo, Karim Benzema et Gareth Bale peinent à retrouver leur meilleur niveau notamment dû à des blessures à répétitions. Le portugais a inscrit seulement huit buts bien en dessous de ses standings habituels, Gareth Bale six réalisations et Benzema seulement deux en Liga.

De l'autre côté la MCN (Mbappé, Cavani, Neymar) est en pleine réussite et continue à enchaîner les rencontres de hauts niveau. De plus, on peut y ajouter, les performances exceptionnelles en janvier de l'ancien madrilène Angel Di Maria qui va donner à réfléchir à son coach.

Vers un passage de témoin ?

C'est peut-être la saison d'un passage de témoin, entre une équipe madrilène qui a tant dominé ses dernières saisons en Europe et des Parisiens qui peinent à passer les quarts. En effet, on sent que la cruelle défaite des Parisiens face au Barça l'an dernier a marqué les esprits et qu'on ne veut pas réaliser les mêmes erreurs. De plus, l'arrivée de Neymar en juillet dernier a encore plus légitimé le statut du PSG en Europe. Enfin le Real a montré des signes de fatigues tant mental que physiques dans cette saison comme dans le dernier Clasico par exemple.

Alors, l'expérience du Real suffira-t'il pour sauver le Real ? Réponse dans moins d'un mois