Lors du prochain Mercato, Antoine Griezmann quittera l'Atlético Madrid. Une information déjà connue depuis plusieurs mois. En revanche, il est toujours impossible de savoir quel sera le prochain club de l'international français. Alors que Manchester United semblait être le club le mieux placé il y a encore plusieurs mois, les Red Devils ont aujourd'hui nettement reculé sur ce dossier. A tel point que l'avenir d'Antoine Griezmann semble plutôt s'écrire en Espagne, soit au FC Barcelone, soit au Real Madrid. « Grizi » est une piste séduisante pour les deux clubs, bien moins coûteuse que de nombreux dossiers en cours. En effet, lors du prochain mercato [VIDEO] estival, la clause de Griezmann sera de « seulement » 100 millions d'euros.

Niveau rapport qualité/prix, difficile de faire mieux aujourd'hui sur le marché.

Une clause libératoire à 100M€ lors du mercato estival

Selon les informations de Don Balon, c'est le FC Barcelone qui est aujourd'hui le plus avancé sur le dossier Griezmann. Malgré les récentes arrivées d'Ousmane Dembélé et de Philippe Coutinho, il semble que le club catalan n'ait pas terminé son mercato offensif. Cependant, le média espagnol affirme que le joueur de l'Atlético Madrid tient pour le moment à garder toutes ses options ouvertes. Il n'écarte donc pas la piste Real Madrid, bien au contraire. « Grizi » a même fixé une condition à Florentino Pérez pour rester dans la course : que la proposition salariale des merengue soit supérieur à celle des Catalans. Toujours selon Don Balon, cela correspondrait à un salaire dépassant les 20 millions d'euros par an, soit l'équivalent de ce que touche actuellement Cristiano Ronaldo au Real Madrid.

L'incroyable mercato offensif du Barça

Une sacrée exigence de la part d'Antoine Griezmann. Concernant ce dossier, le Real Madrid sait au moins à quoi s'en tenir. Très apprécié de Zinedine Zidane, « Grizi » n'est cependant pas la priorité aux yeux de Florentino Pérez lors du prochain mercato [VIDEO] estival. Le président madrilène est plutôt enclin à attirer un attaquant de classe mondiale comme Harry Kane (Tottenham) ou Mauro Icardi (Inter Milan). Un pur numéro neuf, voilà ce qui manque à la Casa Blanca selon son président. Ce qu'Antoine Griezmann n'est pas. Florentino Pérez pourrait donc décider de laisser le champ libre au FC Barcelone afin de faire signer l'international français l'été prochain. Avec, côté Barça, un sacré casse-tête pour savoir comment arriver à aligner tout ce beau monde en même temps.