Enorme sensation à Miami où le numéro un mondial et tenant du titre Roger Federer a été sorti pour son entrée en lice dans le Masters 1000 [VIDEO] floridien. Face au qualifié australien Thanasi Kokkinakis, 175e mondial, le Suisse est apparu fatigué et s’arrête donc dès son premier match.

Une surprise monumentale

Rien ne présageait une telle surprise à Miami. Federer, récent finaliste à Indian Wells, venait à Miami défendre son trophée remporté la saison dernière. Sa forme du moment, son statut de numéro un mondial et son jeu le présentaient logiquement comme le favori du tournoi même avec la perte de son titre cinq jours plus tôt dans le désert américain contre Juan Martin Del Potro.

Après avoir gagné la première manche face à Kokkinakis, le Bâlois s’est effondré physiquement. L’accumulation de matches à presque 37 ans aura certainement eu raison de lui. N’oublions pas qu’avant dimanche dernier, il avait accumulé 17 rencontres pour un bilan de 17 victoires pour 0 défaites.

Federer va perdre sa place de numéro un

Ces deux derniers revers lui coûtent très cher : le titre a Indian Wells et la perte de sa première place mondiale à Miami. Vainqueur l’an passé de ces deux Masters 1000, les deux premiers de la saison dans le calendrier ATP, Federer avait 4000 points à défendre en 2018. Rafael Nadal, sans jouer ces deux tournois, va ainsi récupérer lundi son rang cédé il y a quelques semaines à Rotterdam.

Pas de saison sur terre pour RF

Conséquence de cette défaite, le Suisse a décidé de se reposer et de ne pas disputer la saison sur terre battue, comme l’an dernier.

Il souhaite s’économiser pour la seconde partie de saison où il juge qu’il a plus de chances de briller sur dur ou sur gazon. La surface ocre étant la plus éprouvante et sur laquelle il est moins probable de le voir performer, Federer préfère récupérer de son très bon début de saison et se focaliser sur du foncier pour être compétitif en 2018. Cela lui avait réussi l’année dernière.

Le tableau du tournoi de Miami du 21 mars au 1er avril

Federer (SUI, n°1) – Kokkinakis (AUS) – Sandgren (USA) Verdasco (ESP, n°31) Mannarino (FRA, n°18) Johnson (USA) Del Potro (ARG, n°5) Sugita (JAP) – Haase (PBS) Millman (AUS) – Gojowczyk (ALL) Nishikori (JAP, n°26) – Paire (FRA) Djokovic (SER, n°9) – Struff (ALL) Raonic (CAN) Gasquet (FRA, n°30) – Youzhny (RUS) Muller (LUX, n°23) Rublev (RUS, n°27) Karlovic (CRO) – Pospisil (CAN) Herbert (FRA) – Cilic (CRO, n°2)