Le prochain Mercato verra-t-il Neymar changer de club ? Même si la tendance est plutôt de voir le Brésilien rester au PSG une saison de plus, la question reste posée. En effet, le Real Madrid suit toujours de près le dossier Neymar, d'autant que le père du joueur est plutôt enclin à voir son fils changer d'air lors du prochain mercato [VIDEO]. Manchester United est sur le coup, mais retrouver la Liga semble être une priorité pour le clan Neymar. Le club merengue, et notamment son président Florentino Pérez, aimerait faire signer le Brésilien, ce qui constituerait un énorme coup sportif et marketing. Mais pour le moment, le PSG se montre inflexible.

A tel point que convaincre le club parisien demanderait une offre avoisinant les 400 millions d'euros. Bien trop cher pour les finances du double champion d'Europe en titre.

Le mercato du Real Madrid fait parler

En début de semaine, Lionel Messi confiait que ce serait une catastrophe de voir Neymar revêtir le maillot du Real Madrid, tant le Brésilien a représenté beaucoup pour le Barça ces dernières saisons, remportant notamment la Liga et la Ligue des champions avec les Blaugranas, avant de quitter Barcelone pour Paris lors du mercato [VIDEO] d'été 2017. Dans une interview accordée à l'émission « El Món » pour RAC1, Andres Iniesta a lui aussi évoqué le sujet... et sa réponse est très intéressante. « "Je ne qualifierais pas cela comme terrible que Neymar rejoigne Madrid, ce serait même un point en faveur du Real Madrid.

Je ne pense pas que le Barça deviendrait fou », a assuré la légende catalane à propos de ce possible transfert. Des propos forts qui montrent bien que le cas Neymar divise, même au sein du FC Barcelone.

Neymar, la star du prochain mercato

Un Andres Iniesta qui n'a donc pas hésité à contredire Lionel Messi sur le sujet Neymar, mais aussi qui aussi évoqué la suite de sa carrière. « Je n'exclus pas de continuer à jouer deux ou trois ans, je vais essayer de prolonger le plaisir jusqu'à ce que le corps me dise stop. Je veux profiter du football ». Selon les dernières informations de la presse espagnole, Iniesta se dirige plutôt vers la Chine, même si le Japon reste également une option. Une chose est sûre, il ne rejoindra pas le Qatar où évolue Xavi, son ancien partenaire privilégié. Andres Iniesta observera donc sans doute de loin le dénouement du dossier Neymar, lui qui pourrait d'ailleurs croiser le Brésilien sur les pelouses russes à l'occasion de la Coupe du monde.