L'Olympique de Marseille pourrait, de nouveau, s'activer sur la piste d'un attaquant de pointe. Malgré les récents recrutements de Kostas Mitroglou et Valère Germain, les deux joueurs ont eu beaucoup de mal à s'adapter à leur nouveau club. Si le dernier cité a pu inscrire neuf buts, en Ligue 1, le second n'a pu faire mieux que huit réalisations. Une situation délicate pour Rudi Garcia qui souhaiterait trouver un buteur capable de mettre plus de quinze buts en championnat. Pour cela, les dirigeants phocéens ont multiplié les pistes ces dernières semaines.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

En effet, le nom de Mario Balotelli revenait avec insistance [VIDEO]. En fin de contrat au mois de juin prochain, l'attaquant de l'OGC Nice n'a jamais caché son admiration pour le club phocéen.

Cependant, ce dossier s'annonce compliqué pour les dirigeants olympiens. Plusieurs grands clubs européens ne souhaitent pas rater le coche et se seraient positionnés sur le profil du joueur de 27 ans. En plus de Naples ou du Borussia Dortmund, l'AS Roma en aurait fait sa priorité en cas de départ d'Edin Dzeko. Une concurrence féroce qui pourrait contraindre la direction marseillaise à se pencher sur une toute autre piste.

Karl Toko-Ekambi tenté par le projet phocéen ?

Après avoir inscrit 17 buts cette saison sous les couleurs du SCO Angers, Karl Toko-Ekambi a tapé dans l'œil de plusieurs écuries européennes, dont l'OM [VIDEO]. Alors qu'il évolue depuis deux années avec le maillot angevin, l'international camerounais souhaiterait découvrir un nouveau challenge. Le joueur de 25 ans rêverait de pouvoir disputer la Coupe d'Europe dans les prochains mois. Un objectif que pourrait facilement lui offrir l'OM puisque le club olympien est déjà assuré de participer à l'une des deux compétitions européennes la saison prochaine.

Questionné sur son avenir par RMC, l'attaquant angevin ne serait pas contre un départ pour l'OM : "Le président m’a promis que si je souhaitais partir, il, m’accompagnerait dans mon souhait. Ce qui m’intéresse, c’est un projet humain. L’OM ? Ils ne m’ont rien proposé, mais ça reste un club qui attire et je suis flatté de leur intérêt. J’en ai entendu parler, après même s’il y a un intérêt, ce n’est pas moi qu’il faut contacter". Les dirigeants phocéens ont, désormais, toutes les cartes en main pour réussir à le faire venir dans les prochains mois. Le SCO Angers attend une somme d'au moins 20 millions d'euros pour laisser partir son joueur.