Selon la presse ibérique,la star portugaise du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a proposé aux autorités espagnoles de verser un montant de 14 millions d'euros et de plaider coupable de plusieurs infractions fiscales. Le quintuple ballon d'or, accusé de fraude fiscale, est prêt à verser la somme de 14 millions d'euros au Trésor public espagnol et d'admettre ces accusations. Selon le quotidien El Mundo, les représentants du joueur seraient en négociation avec l'administration afin de trouver un accord.

D’après le quotidien catalan, le joueur et ses proches veulent clore le dossier et c'est pour cela qu'ils ont adressé cette proposition au fisc.

Il s'agit là d'un tournant surprenant, en effet, jusqu'à aujourd'hui le Lusitanien a toujours nié sa culpabilité. Le journal affirme qu'à présent, CR7 [VIDEO] est prêt à assumer sa responsabilité et à payer ce qu'il doit au fisc.

Qu'est ce que la justice reproche à CR7 ?

Cristiano Ronaldo est soupçonné d'avoir eu recours à un montage de société aux Iles Vierges Britanniques et en Irlande, afin d’éviter de payer ses impôts sur ses droits d'image en Espagne où le taux est beaucoup plus élevé. Le 13 juin 2017, le parquet de Madrid a déposé plainte et lui demande de payer la totalité de la somme due au fisc plus les amendes...

La justice espagnole accuse également le joueur d'avoir déclaré trop tardivement ses revenus en 2014, pire encore, il aurait seulement déclaré 11,5 millions d'euros alors qu'ils atteignaient plus de 43 millions d'euros sur la période 2011-2014.

Top vidéos du jour

Sans oublier que le ballon d'Or 2017 aurait dissimulé environs 28 millions d'euros pour la période 2015-2019.

Éviter à tout prix un procès !

Si Cristiano Ronaldo part en procès et qu'il est jugé et condamné, il risque gros, très gros même. Il faut dire que la Justice espagnole ne rigole pas avec ce type d'affaire. Le portugais encourt une peine de prison allant de un à trois ans et demi et une amende qui s’élèverait à au moins 30 millions d'euros, selon Gestha, le syndicat des experts du ministère des Finances espagnol...

On peut se rappeler que le génie argentin, Lionel Messi, avait été condamné pour fraude fiscale en 2016 à une peine de 21 mois de prison avec sursis. En Espagne les peines de moins de deux ans ne sont pas applicables. Mais il avait du payer une amende de 2 millions d'euros, plus une supplémentaire de 252 000 euros qui représente 400 euros par jour de prison...