Arrivé du côté de Naples il y a quatre ans maintenant, Kalidou Koulibaly est aujourd’hui, devenu un pilier de la défense centrale de son club. Durant cette saison 2017-2018, il a inscrit notamment 5 buts et délivré 1 passe décisive en 34 dans le championnat Italien. Ses dernières prestations l’ont permis ainsi de plaire à plusieurs grosses écuries. D’ailleurs, le Paris Saint-Germain qui cherche un défenseur central serait également sur le coup.

Le PSG à l’affût

Selon les informations du magazine « Corriere del Mezzogiomo, le club de la capitale [VIDEO] s’intéresserait d’assez près de la situation du défense de Naples, Kalidou Koulibaly.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

En effet, du haut de ses 33ans, Thiago Silva est pour le moment le pilier de la défense parisienne. Mais avec son âge avancé, il faudrait lui trouver un successeur pour les années à venir.

Ainsi, le Paris Saint-Germain à décidé de prendre au sérieux la piste de ce joueur.

Pour rappel, le FC Barcelone ou encore Chelsea, seraient également dans le coup pour récupérer le joueur. Cependant, et ce n’est pas à négliger, le joueur est encore sous contrat jusqu’en 2021. L’avenir de Kalidou Koulibaly pourrait également être scellé si son entraîneur actuel, Maurizio Sarri rejoignait les rangs de Chelsea. Ainsi, les deux hommes pourraient poursuivre une collaboration ensemble. Selon la Gazetta dello Sport, il serait possible que l’entraîneur parte et s’il souhaite emmener son joueur, le tarif serait à hauteur de 70 et 80 millions d’euros.

La coupe du monde en point de mire

L'International Sénégalais est bien parti pour être l'un des défenseurs les plus chers au monde si l'on se réfère à ce que souhaite en tirer son équipe (Naples).

Top vidéos du jour

Pour autant, le joueur est suivi par de nombreux grands clubs comme le PSG [VIDEO], le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore Chelsea. Sa participation à la Coupe du Monde en Russie au sein de l'équipe nationale du Sénégal pourrait faire encore plus monter les enchères et ça, Naples le sait. C'est pourquoi, le club Italien attend la fin de la compétition pour accepter ou non une offre d'un club.

Autant dire qu'en cas de mauvaise Coupe du Monde, le prix affiché par les dirigeants vont faire fuir beaucoup de recruteurs et de clubs souhaitant récupérer le joueur de Naples (depuis 2014). Le PSG, qui s'apprête à vivre une révolution en interne et au niveau de son effectif, sera-t-il prêt à mettre le prix pour ce joueur ? Réponse dans les semaines qui viennent...