A maintenant quelques heures de la première grosse rencontre de la Coupe du Monde en Russie et alors que le Portugal se prépare a affronter l’Espagne, Cristiano Ronaldo [VIDEO] a reçu une mauvaise nouvelle de la justice espagnole concernant la fraude fiscale dont il était accusé. Ainsi, le joueur a été reconnu coupable et condamné à deux ans de prison. Pour ne pas passer derrière les barreaux, CR7 a passé un accord avec le fisc et s'engage ainsi à payer 18,8 millions d'euros pour remplacement de la peine de prison.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo s'engage à payer 18,8 millions

Poursuivi pour fraude fiscale (le joueur aurait dévié plus d'une centaine de millions d'euros sur ses droits d'images), Cristiano Ronaldo se disait toujours victime de "persécution" de la part fisc espagnol et souhaitait même quitter le pays.

Pour autant, on apprend aujourd'hui, que le joueur aurait trouvé un accord avec la haute autorité. Ainsi, le journal El Mundo indique que CR7 a accepté une condamnation à deux ans de prison et notamment une amende de près de 18,8 millions d'euros. Par cet accord, il évite la case prison puisqu'en Espagne, les peines inférieures ou égales à deux ans ne sont pas appliquées.

Le différend entre les deux parties date de plusieurs mois et CR7 était dans le collimateur de la Justice depuis longtemps. Pour autant, on peut se poser la question de savoir si le timing de l'annonce est le bon puisque le Portugal entrera en lice ce vendredi à 20h pour le compte du premier match de la Coupe du Monde 2018. En plus de cela, c'est un match très important face à l'Espagne.

Cristiano Ronaldo n'est pas le premier

Alors qu'il n'est pas encore sûr de la suite de sa carrière au sein du Real Madrid et que sa Coupe du Monde n'a pas encore débuté, Cristiano Ronaldo [VIDEO] a sûrement refermé un chapitre épineux ce vendredi peu avant son match face à l'Espagne (20h).

Top vidéos du jour

En effet, accusé pour fraude fiscale (il aurait détourné 14,7 millions d'euros par le biais d'un paradis fiscal) par Football Leaks, le joueur a trouvé une solution et aurait accepté une sanction de deux ans de prison ainsi qu'une amende de 18,8 millions d'euros.

L'attaquant du Portugal n'est pas le premier grand joueur à faire face à ce genre d'accusations et d'infractions. En effet, Lionel Messi avait également été condamné à payer une amende de 255 000 euros qui avait remplacé une peine de prison de 21 mois. Le joueur va-t-il être perturbé par cela ce vendredi ? Réponse dans quelques heures.