Dans une interview accordée au média Spox, Neymar, qui va débuter la Coupe du Monde en Russie dans quelques jours, est revenu sur son arrivée au sein du Paris Saint-Germain, son adaptation et également sur le montant de son transfert.

La première question du média allemand était bien entendu, par rapport à son futur avec le PSG. Neymar déclare ainsi qu'il était bien dans la capitale française et qu'il avait réalisé plutôt une bonne saison :"J’étais en assez bonne forme quelques temps après mon arrivée et j'ai donc joué des grands matchs avec le club. Nous avons également gagné quelques titres cette saison et c'est cool. Je vous le dit, je me sens bien à Paris."

Neymar :"Pas fier du montant du transfert"

Evidemment c'est un montant qui a pu choquer dans le monde du football, 222 millions d'euros pour rejoindre un club de football, c'est du jamais vu.

De son côté, Neymar n'est pas forcément fier de cela : "Il faut le dire, je ne suis pas fier du montant du transfert. Après, je ne suis pas non plus le joueur le plus cher de tous les temps. Ce n'est que de l'argent, même si j'aurais payé moins pour m'avoir moi-même." Des propos qui feront certainement plaisir aux Parisiens d'une part, puisqu'il a notamment déclaré être bien dans le club, ce qui met presque fin aux différentes rumeurs des médias espagnols qui déclaraient une volonté de départ de Neymar sous prétexte d'un mal-être du joueur.

Mais c'est également une bonne nouvelle pour les autres suiveurs du football, qui déclarent souvent une arrogance de l'attaquant. Alors c'est vrai qu'il a un comportement parfois particulier, mais c'est avant tout un fan de ballon rond et une star qui a envie de prendre du plaisir avant tout en jouant.

Il a certes eu besoin de s'adapter mais c'est normal.

Une adaptation longue pour Neymar

Dans l'entretien avec le média allemand, Neymar [VIDEO]a déclaré avoir eu besoin de temps pour s'adapter à la France. En effet, la différence de culture et un nouveau statut a été au départ compliqué :"les différences entre nous et les français, c'est énorme. On est plus détendus et plus festifs, c'est la différence la plus grande pour moi. En France, ils sont plutôt disciplinés dans les domaines de la vie." Avec la blessure en milieu de saison, on s’attend maintenant à une seconde saison de très haut niveau et un Brésilien totalement à l'aise dans le jeu avec le Paris Saint-Germain et dans le comportement d'ensemble.