Il agite une nouvelle fois la planète football. Après avoir remporté sa cinquième Ligue des champions il y a quelques semaines avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo entretient le mystère sur son avenir [VIDEO] dans la capitale espagnole. Désireux d'obtenir une énorme revalorisation salariale, CR7 maintient la pression sur Florentino Perez. En attendant, le Portugais a montré une nouvelle fois qu'il était un joueur à part avec son triplé face à l'Espagne lors du Mondial 2018.

Cristiano Ronaldo, bourreau de travail

Mais s'il arrive encore à enchaîner les prestations de haute volée à 33 ans, c'est que l'attaquant madrilène a la réputation d'être un stakhanoviste.

Depuis son arrivée à Manchester United en 2003, Cristiano Ronaldo s'est façonné par le travail et l'acharnement des petits détails. Contrairement à Lionel Messi dont le talent semble inné, Ronaldo n'avait pas les mêmes prédispositions que son homologue argentin.

Une chose qu'a confirmé Zlatan Ibrahimovic lors d'une interview fin 2016. "Pour lui, c'est différent de Ronaldo (le Brésilien) et Messi. Il est le fruit de l'entraînement et du travail. Ce n'est pas naturel". Aujourd'hui, son palmarès et ses statistiques affolantes en font tout simplement l'un des plus grands joueurs de l'histoire. Le dicton, "premier arrivé à l'entraînement, dernier à partir" a été élevé au rang d'art par Ronaldo.

L'anecdote folle de Patrice Evra sur Cristiano Ronaldo

Et qui de mieux pour en parler que ses coéquipiers ou joueurs l'ayant côtoyé durant sa carrière.

À Manchester United, Patrice Evra a été l'un des spectateurs privilégiés de la création de la légende CR7. Invité à donner son avis sur la chaîne ITV pour laquelle il est consultant durant le Mondial, l'ancien international français a révélé une anecdote croustillante sur l'homme le vainqueur de l'Euro 2016. "Si Cristiano Ronaldo vous invite à déjeuner, il faut dire non. Un jour, il m'a invité chez lui. Sur la table, Il n'y avait que du blanc de poulet sec, de la salade et de l'eau." Mais le plus impressionnant arrive ensuite.

Ayant fini de manger, Ronaldo se met à jongler et propose à Evra un petit jeu. "Est-ce que je peux finir de manger", répond Evra. "Non, non allons faire ce jeu", rétorque l'hôte portugais. Plus tard, il lui posera la question afin de savoir s'il s'agissait d'un déjeuner ou d'une préparation de match. Pire encore, il révèle qu'un jour, Rio Ferdinand a battu CR7 au ping-pong, devant tout le monde. Se faisant chambrer, il commença à s'énerver. Après deux semaines à s'entraîner d'arrache-pied chez lui, Ronaldo prit sa revanche sur le défenseur anglais. Une soif de vaincre qui l'a amené au statut d'icône planétaire.