Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel à la tête du Paris Saint-Germain, le club de la capitale se montre actif sur le Mercato estival. Du moins, en coulisses. En effet, les dirigeants parisiens ne seraient pas contre l'idée de finaliser plusieurs dossiers avant le début de la Coupe du Monde. En plus du probable recrutement de Gianluigi Buffon [VIDEO], la direction francilienne travaillerait sur la venue d'un nouveau milieu de terrain. Cependant, ce ne sont pas les seules pistes sur lesquelles travaille Antero Henrique. Les supporters parisiens pourraient prochainement connaître l'arrivée d'un nouvel ailier.

Il faut savoir que plusieurs joueurs de couloir pourraient quitter le club de la capitale lors du mercato estival.

Barré par Kylian Mbappé ou Neymar [VIDEO], il n'est pas certain qu'Angel Di Maria ou Julian Draxler poursuivent leurs carrières en Ligue 1. De ce fait, les dirigeants parisiens se sont mis en quête d'un nouveau joueur. La direction francilienne aurait d'ailleurs trouvé la piste idéale du côté de l'Argentine. Considéré comme l'un des plus grands espoirs à son poste, Cristian Pavon pourrait rejoindre le PSG lors du prochain mercato estival. Comme nous l'apprend TNT Sports, le club de la capitale serait proche de boucler ce transfert.

31 millions d'euros pour Cristian Pavon ?

Après avoir disputé près de 31 rencontres avec Boca Juniors, l'ailier droit a réussi à inscrire 7 buts et délivrer 17 passes décisives. Des performances qui n'ont pas manqué d'attirer le regard des plus grands clubs européens.

En plus du PSG, Lionel Messi n'aurait pas été contre l'idée de faire venir son coéquipier en sélection argentine du côté du FC Barcelone. Cependant, le club de la capitale serait bien en pole position selon la presse argentine. Les dirigeants parisiens pourraient d'ailleurs choisir de payer la clause libératoire de 31 millions d'euros pour le joueur.

Âgé de seulement 22 ans, l'international argentin pourrait donc être la première recrue estivale du PSG. Néanmoins, Nasser Al-Khelaïfi doit attendre la décision de l'UEFA concernant le fair-play financier. Les grandes instances du football européen devraient livrer leur verdict le 8 juin prochain. Si les dirigeants parisiens ne sont pas sanctionnés, nul doute qu'ils pourront conclure l'opération très rapidement. En cas de mauvaise nouvelle, la direction francilienne sera dans l'obligation de vendre plusieurs éléments pour financer le mercato estival.