Arrivé au sein de l'effectif du Racing Club de Strasbourg en janvier 2017, Jean-Eudes Aholou [VIDEO] s’est imposé petit à petit comme un titulaire indiscutable dans onze de Thierry Laurey. Ainsi, après quelques mois seulement dans le plus haut championnat de France, le milieu de terrain apparaît comme une des révélations de l'année. C'est pourquoi plusieurs clubs de haut niveau son intéressés par le profil du joueur, qui est capable de casser des lignes, de se projeter vers l'avant et est fort dans l'impact.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

10 millions pour Aholou ?

Il y a quelques jours, on apprenait par le biais du journal L’Equipe que deux clubs de Ligue 1 s'intéresseraient de près à Jean-Eudes Aholou, il s'agissait de l'AS Monaco ainsi que de l'Olympique Lyonnais.

Un an à peine après sa première saison en Ligue 1, le joueur, grâce à ses prestations avec le Racing Club de Strasbourg, a tapé dans l'oeil des cadors du championnat de France. Le club alsacien accepte de vendre son joueur pour une somme de 15 millions d'euros, pas moins.

Aujourd'hui, on apprend par le site 10sport que malgré les exigences élevées du Racing, l’OL serait passé à l’offensive dans ce dossier. Cette même source affirme même que le club lyonnais a transmis une première offre concrète aux dirigeants du RCS pour la nouvelle pépite, Aholou. Celle-ci serait d'après les mêmes informations, une offre de 10 millions d'euros, soit 5 millions de moins que ce que demande le club alsacien. Pour autant, on apprend qu'en cas de refus, l'Olympique Lyonnais pourrait revenir encore à la charge puisque le joueur est une priorité pour le club en cas de départ de Tanguy Ndombélé (courtisé par plusieurs grands clubs européens).

Top vidéos du jour

Si rien n'est encore acquis, la vente de ce joueur pourrait bien déclencher le processus.

Aholou international Ivoirien en puissance

Le milieu de terrain, qui a déjà été amené à défendre les couleurs de son pays lors des différentes catégories en jeunes, a été appelé en mars dernier par le sélectionneur Ibrahim Kamara pour disputer deux matchs amicaux il y a quelques mois (les 24 et 27 mars 2018 à Beauvais). Un premier appel en sélection national qui ne sera certainement le dernier puisque le joueur souhaite plus que tout jouer avec son pays et disputer les plus grandes compétitions dans les prochaines années : "J’ai décidé de jouer pour la Côte d’Ivoire parce que je suis né là-bas et j’ai beaucoup plus d’attaches dans ce pays. J’ai fait toutes les catégories de jeunes, donc j’ai décidé de continuer sur cette lancée."