Le Mercato 2018 sera-t-il celui des entraîneurs ? Peut-être bien. Jeudi, en annonçant son départ surprise du Real Madrid, Zinedine Zidane pourrait avoir lancé une incroyable valse des coachs. Pour lui succéder à la tête du club merengue, Mauricio Pochettino est plus que jamais pressenti. Maurizio Sarri (Libre), Antonio Conte (Chelsea) ou encore Jürgen Klöpp (Liverpool) sont autant d'autres pistes évoquées dans la presse espagnole. Bien loin de ces considérations pour savoir qui va prendre sa succession au Real Madrid afin de préparer le mercato [VIDEO] et la saison prochaine, Zinedine Zidane va lui sans doute s'accorder un peu de repos avant de profiter de la prochaine Coupe du monde.

Il sera, à n'en pas douter, un supporter de l'équipe de France de Didier Deschamps. D'ailleurs, beaucoup le voient comme le successeur du capitaine des champions du monde 1998 à la tête des Bleus.

Zidane lance-t-il le mercato des entraîneurs ?

Zidane sélectionneur, la piste pourrait être bonne... sauf que ce ne serait pas forcément la France. En effet, selon des propos de l'homme d'affaires égyptien -, repris notamment par So Foot et Goal.com, « Zidane va rejoindre le Qatar pour préparer la Coupe du monde 2022 pour 50 millions d'euros annuels sur 4 ans. L'argent parle ? ». Une rumeur pas complètement hors de propos, puisque Zinedine Zidane [VIDEO] avait en effet déjà occupé le rôle d'ambassadeur pour le pays qui accueillera la Coupe du monde en 2022. Si cela se confirmait, ce serait assurément une bombe qui créerait un séisme dans la planète football.

Pour le Qatar, ce serait assurément un gros coup en recrutant un sportif à l'image mondial et un homme qui vient de remporter trois Ligue des champions en l'espace de deux ans et demi avec le Real Madrid.

Sélectionneur du Qatar, un poste compliqué

Pour rappel, lors de sa conférence de presse de jeudi, Zinedine Zidane avait affirmé vouloir prendre du repos, lessivé par ses deux ans et demi passés au Real Madrid. « Zizou » avait ainsi assuré qu'il ne prendrait pas place sur un banc de touche lors de la prochaine saison. Sélectionneur du Qatar serait une tâche plutôt ardue pour le champion du monde 1998. En effet, ce pays n'a jamais été qualifié pour une phase finale de Coupe du monde et pointe à la 101ème place du classement FIFA. Mener ce pays à une belle performance dans quatre ans sera donc une tâche compliquée. Ces dernières années, Pep Guardiola avait également été évoqué comme possible futur sélectionneur du Qatar.