Unai Emery qui vient de rejoindre Arsenal il y a quelques semaines, est déjà à fond dans son recrutement estival. En effet, après avoir déjà signé trois recrues (Bernd Leno, Stephan Lichtsteiner et Sokratis Papastathopoulos), l'ancien technicien du Paris Saint-Germain souhaiterait s'offrir les services de Florian Thauvin [VIDEO].

La très bonne saison du joueur de l’Olympique de Marseille (26 buts et 18 passes dans l'ensemble des compétitions), lui vaut une très belle côte auprès de grandes équipes européennes. Ainsi, après l’AS Roma ainsi que l’Inter Milan du côté de l'Italie, ou encore Barcelone et le Bayern de Munich, c’est désormais le club d'Arsenal qui est annoncé comme un potentiel acheteur de Florian Thauvin.

Unai Emery fou amoureux de Florian Thauvin

Après deux années sur le banc du Paris Saint-Germain, Unai Emery est arrivé du côté de Londres à Arsenal il y a peu. Et après son bon passage en France, le tout nouvel entraîneur des Gunners serait, selon plusieurs informations, tombé "follement amoureux" du profil d'un joueur de Marseille. Alors qu'il l'avait déjà en tête depuis longtemps, il n'avait pu franchir le pas sachant que le PSG était le rival de l'OM et qu'une offre aurait été interdite à ce moment-là. A ce jour, il aurait les possibilités de le faire et l'ancien coach du PSG aurait exigé à l'ensemble de ses dirigeants de faire une première offre à Marseille pour Florian Thauvin [VIDEO]. Une somme qui atteint les 50 millions d'euros afin de pouvoir convaincre les dirigeants de Marseille, d'autoriser un bon de sortie pour l'ancien joueur de Lille.

La direction de l’Olympique de Marseille a déjà pu annoncer, plusieurs fois, qu’un transfert de l’international français dès cet été était totalement impossible.

Florian Thauvin vraiment invendable ?

Sous contrat encore jusqu'en 2021, Florian Thauvin n’a toujours pas prolongé son contrat avec Marseille et pourrait ainsi réfléchir quant à la suite de sa carrière. Malgré tout, la première offre d'Arsenal n'est pas suffisante et il faut dire que la somme est même en dessous de ce que vaut le joueur : 80 millions. Par ailleurs, le président Jacques-Henri Eyraud, a tenté de rassurer les fans de l'Olympique de Marseille en assurant qu'il ne libérerait pas le jeune joueur et ça, même en cas d'offre énorme. Pour le moment, le joueur n'a pas encore demandé aux dirigeants de lui libérer les trois années de contrat, le temps joue donc en faveur de l'équipe olympienne. En tout cas, il n'y aura rien de concret avant la fin de la Coupe du Monde.