Le Real Madrid débute tranquillement. Dimanche, le club merengue s'est en effet imposé 2-0, au Santiago Bernabeu, lors du derby face à Getafe. Un succès obtenu grâce à des réalisations signées Dani Carvajal et Gareth Bale, et qui permet au Real Madrid [VIDEO] de pointer au quatrième rang en Liga à l'issue de la première journée. Ce match face à Getafe, le premier en Liga de Julen Lopetegui à la tête du club triple champion d'Europe, fût surtout intéressant à observer d'un point de vue tactique. En effet, la Casa Blanca a évolué en 4-3-3, mais avec, au cœur du jeu, un trio bien plus offensif que celui mis en place par Zinedine Zidane. L'an dernier, le champion du monde 1998 faisait confiance à Toni Kroos, Luka Modric et Casemiro pour former un trio redoutable, qui a notamment permis au Real Madrid de grimper sur le toit de l'Europe.

Le sacrifié du Real Madrid version Lopetegui ?

Face à Getafe, le Real Madrid [VIDEO] a débuté la rencontre avec un milieu à trois composé de Toni Kroos, Isco et Dani Ceballos. En deuxième période, Modric a remplacé Ceballos, tandis que Casemiro a pris la place d'Isco. Si, dans un avenir proche, voir le Croate redevenir titulaire à la place de Ceballos est une évidence, il n'en sera peut-être pas de même pour le Brésilien. Julen Lopetegui mise en effet beaucoup sur Isco, qu'il souhaite intégrer dans ce milieu à trois, notamment pour évoluer derrière Marco Asensio sur le terrain. L'Espagnol jouerait ainsi dans un milieu aux côtés de Kroos et Modric... au détriment de Casemiro. Dimanche, le Brésilien n'était d'ailleurs pas vraiment aux anges sur le banc de touche, lui qui était habitué à être dans la peau d'un titulaire indiscutable depuis plusieurs saisons.

Le Real Madrid écarte tout départ

Selon les informations de Don Balon, Casemiro n'a pas hésité à faire part de son mécontent en interne à propos de son nouveau statut. Le Brésilien sent bien qu'il n'entre pas autant dans les plans de Julen Lopetegui que dans ceux de Zinedine Zidane par le passé. Avec un milieu Modric-Kroos-Isco devant lui, Casemiro semble bien parti pour ronger son frein cette saison, et son cas sera le premier très épineux que Julen Lopetegui devra gérer. Pour autant, tout départ du Brésilien est exclu. Ces dernières semaines, le PSG, à la recherche d'une sentinelle, avait toqué à la porte du Real Madrid, mais le club merengue avait rapidement exclu l'idée de vendre Casemiro lors de ce Mercato.