Voilà maintenant cinq ans que le Real Madrid règne de manière autoritaire sur l'Europe. Sur cette période, la Casa Blanca a ramené quatre Ligues des champions, dont trois consécutives (2016, 2017, 2018), sans compter deux Supercoupes d'Europe. Une invraisemblable série qui pourrait néanmoins s'arrêter en ce nouvel exercice 2018/2019. Cristiano Ronaldo parti à la Juventus Turin [VIDEO], Zinédine Zidane ayant préféré laisser son flambeau à Julen Lopetegui, et c'est tout un club qui s'apprête à vivre une nouvelle ère.

Luka Modric rêve toujours de l'Inter Milan

Alors que l'on s'attendait à ce que Florentino Perez mette la main à la poche lors du Mercato, seul Thibault Courtois a débarqué en provenance de Chelsea contre 35 millions d'euros.

Une somme raisonnable pour l'un des meilleurs gardiens de la planète. Pas de Neymar, pas de Eden Hazard ni tout autre nom ronflant qu'une maison comme le Real se doit d'avoir dans ses rangs. Au lieu de ça, plusieurs cadres souhaiteraient même quitter le navire au plus vite.

Annoncé à l'Inter Milan, Luka Modric est finalement resté cet été. Mais l'un des candidats les plus sérieux au Ballon d'Or n'en démord pas, il veut bel et bien rejoindre l'Italie. Le média Sport Mediaset avance que le Croate aurait confié à ses proche que seul un départ à l'Inter lors du mercato hivernal l'intéresserait désormais. Si le président Perez lui a promis une grosse revalorisation, il semblerait bien en effet que le meilleur joueur du dernier Mondial n'ait plus la tête à Madrid.

Marcelo en proie à des soucis fiscaux

En plus de Luka Modric, un autre monument du Real Madrid aurait des envies d'ailleurs, le Brésilien Marcelo.

Véritable institution du club, celui qui fêtera ses douze années dans la capitale espagnole envisage sérieusement de quitter l'Espagne... mais pour des raisons extra-sportives. Le latéral gauche vient tout juste d'être condamné à quatre mois de prison avec sursis et 750 000 euros d'amende pour avoir créé une société écran. Un stratagème utilisé afin de ne pas déclarer au fisc espagnol ses revenus liés au droit à l'image.

Il en était déjà de même pour Cristiano Ronaldo, condamné bien plus lourdement par la justice ibérique l'an passé, et qui a préféré fuir l'Espagne pour rejoindre la Vieille Dame, l'Italie étant bien plus complaisante en terme d'impôts. Tuttosport affirme par ailleurs que les Bianchoneris auraient Marcelo dans leur viseur dans l'optique de l'associer avec CR7. Quoi qu'il en soit, cette saison risque d'être mouvementée chez les triple champions d'Europe en titre.