Le Ballon d'Or 2018 connaît ses prétendants. Le magazine France Football, qui décerne le précieux trophée, a égrené les différents noms ce lundi. Désormais, ils ne sont donc plus que trente à pouvoir prétendre au fameux Ballon d'Or. Parmi eux, il y a bien sûr les Français : ils sont au nombre de sept, dont six champions du monde.

Antoine Griezmann apparaît aujourd'hui le mieux placé pour se positionner au moins sur le podium. Ce dernier a remporté la Coupe du monde, l'Europa League et réalise un excellent début de saison sous les couleurs de l'Atlético Madrid.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Raphaël Varane est lui aussi dans le coup : il est champion du monde et a remporté la Ligue des champions avec le Real Madrid. Seul problème : il est défenseur, un poste plutôt rarement récompensé dans l'histoire récente du Ballon d'Or.

Un Ballon d'Or 2018 très disputé

D'autres champions du monde sont parvenus à se glisser dans liste des heureux élus : N'Golo Kanté, Hugo Lloris, Paul Pogba et Kylian Mbappé. Logique, tant ces trois hommes ont contribué au succès de la France lors de la dernière Coupe du monde. Karim Benzema n'est lui pas champion du monde, mais il a remporté la Ligue des champions. Suffisant pour permettre à l'attaquant du Real Madrid [VIDEO] de se faire une place dans cette liste prestigieuse.

En parlant du club merengue, il est particulièrement bien représenté grâce à son succès en C1. Le grand favori pour le Ballon d'Or est d'ailleurs Luka Modric. Le Croate a soulevé la coupe aux grandes oreilles mais a également atteint la finale de la Coupe du monde.

Pour lui, c'est le moment ou jamais d'être enfin reconnu à sa juste valeur.

La fin de l'hégémonie Messi-Ronaldo pour le Ballon d'Or ?

Pour la première fois depuis dix ans, l'hégémonie de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi pourrait donc prendre fin. Mais attention : le Portugais et l'Argentin font bien partie de la liste des trente noms retenus. CR7 [VIDEO] peut compter sur un succès en Ligue des champions pour être un prétendant légitime au podium.

Cela devrait être plus compliqué pour La Pulga, brillante sur le plan individuelle mais éliminée dès les huitièmes de finale de la Coupe du monde avec l'Argentine. La donne paraît également difficile pour Neymar, absent lors de la deuxième partie de saison dernière avec le PSG et auteur d'un Mondial très moyen avec le Brésil. Le vainqueur sera connu le 3 décembre prochain, et selon toute vraisemblance, il sera Français... ou Croate.