2

Le Real Madrid n’est pas au mieux de sa forme. Le club de la capitale espagnole vient de subir une grosse défaite (cinq buts à un) face au rival catalan lors de la10e journée de Liga. Une défaite de trop pour Julen Lopetegui qui a été remercié [VIDEO]ce lundi soir par les champions d'Europe.

Pour le remplacer, Antonio Conte est le nom qui revient avec insistance dans tous les journaux sportifs espagnols. Mais en attendant de voir si le technicien italien sera le futur patron du banc madrilène, le club merengue aurait déjà bouclé l’arrivée du jeune milieu de terrain argentin Exequiel Palacios.

Exequiel Palacios au Real Madrid l’été prochain

Le club de Florentino Perez aurait déjà bouclé le dossier du jeune joueur argentin, a affirmé Tyc Sport.

Selon le média argentin, la Casa Blanca a réussi à mettre le grappin sur le milieu polyvalent de River Plate.

Âgé de 20 ans, il est l'un des jeunes joueurs les mieux cotés d'Amérique du Sud et a suscité l'intérêt de plusieurs clubs européens, dont Barcelone, l'Atletico Madrid et l'Inter. Mais c’est le club merengue qui aurait convaincu l’international argentin de signer à Madrid.

Une information confirmée aussi par la journaliste argentine Veronica Brunati sur le site de AS. Exequiel Palacios signerait ainsi un contrat de cinq ans contre une somme totale de 23 millions d’euros. La signature devrait avoir lieu cet hiver, mais le joueur continuerait avec River Plate, sous forme de prêt, jusqu’à l’été prochain.

Conte ne fait pas l'unanimité dans le vestiaire madrilène

Alors que Julen Lopetegui n'a pris les rênes du banc madrilène que cet été, son aventure avec le club blanc est déjà terminée. L'humiliation face à Barcelone aura finalement eu raison du technicien espagnol. Pour lui succéder deux noms sont cités, José Mourinho et surtout Antonio Conte.

Deux entraîneurs qu'a bien connus Thibaut Courtois. Et l'arrivée de l'un d'eux est loin d'emballer le nouveau gardien du Real Madrid [VIDEO]. ' Je ne peux pas y croire. Je suis le seul ici à avoir travaillé avec Conte et Mourinho. J’ai quitté Londres pour ne plus avoir à subir une telle épreuve', pouvait-on lire dans les colonnes de El Pais.

À ces propos s'ajoute la dernière déclaration de Sergio Ramos qui aurait envoyé un signal fort en direction d'Antonio Conte, réputé pour son style de management direct. 'Le respect se gagne, il ne s'impose pas. La gestion du vestiaire est plus importante que les connaissances techniques d'un entraîneur ' a lancé le capitaine madrilène.