L'OM doit-il recruter cet hiver ? La question semble de plus en plus se poser au sein du club marseillais, mais aussi du côté des supporters. En défense notamment, l'Olympique de Marseille inquiète. Le club phocéen est la quinzième défense de Ligue 1 et a beaucoup de mal à conserver sa cage inviolée depuis le début de l'exercice 2018-2019. Les blessures de Jordan Amavi et Adil Rami n'ont rien arrangé, ni le niveau décevant de Duje Caleta-Car, recruté durant le Mercato estival.

L'OM [VIDEO] se pose également la question, depuis cet été, de l'opportunité de recruter un avant-centre. La piste menant à Mario Balotelli avait été explorée avec insistance, mais l'italien est finalement resté à Nice.

Voir un buteur débarquer à Marseille dans les mois à venir n'est pas impossible, puisque ni Valère Germain, ni Kostas Mitroglou ne parviennent à réellement convaincre à la pointe de l'attaque marseillaise.

L'OM plombé par les blessures en défense

Dans un chat organisé sur l'application Viber par l'OM [VIDEO], Jacques-Henri Eyraud a d'ailleurs tenu à répondre aux nombreuses interrogations que se posent les supporters marseillais. ' On verra où on en sera fin décembre et on verra si c’est nécessaire de recruter. Et évidemment, si c’est nécessaire, on fera ce qu’il faut pour renforcer l’équipe ', a ainsi lancé le président de l'Olympique de Marseille.

Il ne paraît donc pas irréaliste de voir un OM actif lors du prochain mercato d'hiver, en particulier en défense et en attaque, des chantiers sur lesquels Marseille planche depuis déjà plusieurs mois.

Mais force est de constater que les différentes recrues effectuées dans ces secteurs lors des précédents marchés des transferts n'ont pas donné satisfaction.

L'OM veut rester en vie eu Europa League

En attendant le prochain mercato d'hiver, l'OM va devoir se préparer, ce jeudi, à accueillir la Lazio Rome dans le cadre de la troisième journée de la phase de poules d'Europa League. Les phocéens jouent l'une de leurs dernières cartes dans cette compétition, eux qui ne totalisent qu'un seul point après deux rencontres.

Pour ce match, Rudi Garcia pourrait opter pour le même système que celui qui a permis à l'OM de s'imposer dimanche soir sur la pelouse de l'OGC Nice. Autrement dit, Marseille pourrait évoluer en 4-3-3 avec un Kevin Strootman occupant la position de sentinelle au milieu de terrain. Ancien de la Roma, le hollandais devra être au niveau si Marseille veut faire tomber la Lazio.