Le Paris Saint-Germain a signé une très belle opération sur sa pelouse en renversant (2-1) la formation de Liverpool pourtant amenée par le trio Salah-Firmino-Mané. Une victoire qui donne aux hommes de Thomas Tuchel d'envisager plus sereinement une qualification en 8es de finale lors de la dernière journée contre Belgrade le 11 décembre prochain.

Il faut dire qu'au coup d'envoi de la rencontre, l'équation était claire pour Paris !

Quitter prématurément la compétition en cas défaite conjuguée à une victoire de Naples ou alors signer un retour décisif en gardant toutes ses chances de qualification en mains. Le club de la capitale aura finalement misé sur la 2e option qui devrait lui permettre de prendre un peu d'air après un début compliqué.

Le PSG solide dans les moments décisifs

Pour une fois, on a senti les Parisiens combatifs sur l'ensemble du match.

L’entraîneur allemand avait même opté pour une composition assez surprenante : un 4-4-2 à plat, avec Neymar positionné sur la gauche et Di Maria sur la droite, tandis que le duo Mbappé-Cavani était lancé en pointe. Une formation qui a permis de rapidement se mettre en valeur devant les buts, à l'instar d'une frappe de l'attaquant tricolore, à la 3e minute, sur une passe en profondeur.

Et comment ne pas noter positivement la performance du latéral gauche, Juan Bernat, qui se sera, à nouveau, montré décisif sur un ballon repoussé par Alisson à la 13e minute.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG

Dans l'ensemble, si les hommes de Thomas Tuchel n'ont pas eu la possession du ballon, ils ont réussi à mieux le gérer que les Reds. C'est assurément un match à inscrire comme une référence pour le club s'il s'avère capable de maintenir ces exigences pour le reste de la compétition.

Neymar présent au rendez-vous

Du côté des deux stars parisiens touchés la semaine, Kylian Mbappé sera difficilement apparu sur le terrain, tentant quelques fois d'exister comme sur cette accélération sur le côté gauche qui a provoqué le but de Neymar.

Le Brésilien aura quant à lui marqué un peu plus le match de son empreinte, entre gestes techniques bien sentis, apport défensif et présence affichée en attaque. Sa percussion dans le jeu aura ainsi eu le don de clairement gêner la défense anglaise.

Avec un nouveau but au compteur en Ligue des Champions, le quatrième cette saison et le 31ème sur sa carrière, le chouchou parisien est devenu le meilleur buteur brésilien de l'histoire de la compétition devant Kaka (30) et Rivaldo (27).

Il faudra désormais confirmer lors du prochain rendez-vous prévu à Belgrade dans deux semaines. Une simple formalité à entendre Kylian Mbappé qui laissait entendre après la rencontre que le club s'y rendrait pour terminer le travail.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite