Publicité
Publicité

L'hiver est décidément compliqué pour Neymar depuis son arrivée à Paris l'an dernier. Opéré du 5e métatarse du pied droit il y a quasiment un an, le Brésilien a fait revivre le même cauchemar au Paris Saint-Germain en ce début d'année 2019. Sorti sur blessure la semaine dernière après une torsion de son pied opéré, Neymar était le sujet de toutes les discussions. Allait-il se faire opérer ? Sa saison était-elle déjà terminée ? Tant de questions qui ont, ce mercredi, trouvé des réponses claires.

Neymar évite l'opération, pas une longue absence

Le verdict final est tombé en fin de matinée, Neymar ne repassera pas par la case chirurgie. Néanmoins, cette rechute le tiendra éloigné des terrains pour au moins dix semaines.

Publicité

Ce trait de fracture apparu lors des examens médicaux a été analysé par un collège d'experts et ce dernier a pris la décision qu'une nouvelle intervention chirurgicale n'était pas nécessaire. Et cette fois-ci, c'est le PSG qui a pris la décision finale concernant le traitement à suivre pour sa star.

L'an passé, le joueur avait été rapatrié au Brésil pour y rester pendant les trois mois de sa convalescence post-opératoire. La délégation brésilienne, emmenée par le sélectionneur Tite et le médecin Rodrigo Lasmar, a néanmoins été consultée et intégrée à ce collège. Neymar suivra donc son protocole de soins à Paris mais il pourrait également avoir l'autorisation de rentrer au Brésil pour une partie de sa rééducation. À cet effet, le club a prévu de faire accompagner son numéro 10 par des représentants du staff médical.

Publicité

Un retour envisagé pour un éventuel quart de finale en C1

En terme de calendrier, cette indisponibilité poussera donc le PSG à se passer de sa star jusqu'à début avril. Le 8e de finale de Ligue des champions face à Manchester United se fera donc officiellement sans Neymar mais il n'est pas impossible qu'en cas de qualification du champion de France, le joueur le plus cher de l'histoire (222 millions d'euros) puisse être rétabli pour les quarts de finale qui auront lieu à partir du 9 avril.

Reste à savoir comment Paris va gérer le retour de Neymar après une deuxième blessure "grave" en moins d'un an. Certains médecins ont reconnu que la course contre la montre de Neymar pour participer au Mondial en Russie avait sûrement eu un impact négatif sur la consolidation de son os.

Publicité

Le PSG prendra-t-il les mêmes risques pour tenter de soulever la plus prestigieuse des coupes d'Europe en fin de saison ?