Esosa Priestley Irogue. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Et pourtant. Le Nigérian de 22 ans, joueur de Yozgatspor 1959 FK, club de quatrième division turque, a inscrit ce week-end un but sensationnel. Face au club de Ünye 1957, le jeune homme s'est signalé à l'ensemble du monde. De la plus belle des manières. En reproduisant (presque à l'identique), comme d'autres avant lui [VIDEO], le chef d'oeuvre inscrit par l'Argentin Diego Armando Maradona lors du Mondial 1986.

Parti de sa moitié de terrain, l'ailier nigérian a éliminé près de la moitié de l'équipe adverse pour conclure sa course folle d'un tir victorieux dans la surface adverse.

Publicité

"Crochet, crochet, petit filet"

Un premier crochet de l'extérieur du droit et une accélération dévastatrice pour éliminer son vis-à-vis. Lancé à pleine vitesse, Esosa Priestley Irogue revient ensuite vers l'axe pour laisser un deuxième adversaire sur le carreau. D'un grand pont, il humilie un troisième défenseur. La foule et l'ensemble des supporters présents s'emportent alors. Sous les vivats du public, un quatrième joueur se laisse surprendre par la puissance du Nigérian.

Le gardien d'Unie 1957 tente dès lors une sortie désespérée dans les pieds de l'ailier du Yozgatspor 1959 FK.

En vain. Un ultime crochet de l'intérieur parachève ce slalom fou. Derrière, Irogue conclut de l'extérieur du pied droit, sous le regard désabusé de la défense adverse. Bilan comptable : cinq adversaires éliminés et une victoire finale sur le score de 3 à 0 pour Yozgatspor 1959 FK.

Proche du "but du siècle"

En 1986, lors du Mondial, Diego Armando Maradona avait signé, avec la sélection argentine, un but sensiblement identique, en quart de finale face à l'Angleterre de Bobby Robson.

Publicité

L'Argentin s'était lui aussi élancé de sa moitié de terrain avant de réaliser une course folle au milieu de l'arrière-garde anglaise, conclue de la plus belle des manières par un but, décrit par beaucoup comme la "réalisation du siècle".

Un but survenu quelques minutes après une autre réalisation aujourd'hui entrée dans la légende de l'illustre joueur argentin. Sur l'ouverture du score, "El Pibe de Oro" se signale en reprenant de la main un ballon aérien. Le gardien anglais est battu et malgré les protestations, le but est validé.

Deux réalisations de légende dans un même match, seul Maradona en était capable en son temps. Aujourd'hui, Lionel Messi l'est également. Mais le Nigérian Esosa Priestley Irogue se contentera, lui, bien assez de ce slalom et de ce but somptueux inscrit ce dimanche. Et, à la vue des images, on le comprend !