Après leur sacre mondial en Russie et une campagne de Ligue des Nations mitigée à l'automne, les Bleus revenaient aux affaires avec leur premier match des qualifications pour l'Euro 2020 face à des Moldaves qu'ils n'avaient jamais affrontés. Un premier rendez-vous bien abordé avec une victoire à l’extérieur 4-1.

Moldavie-France, une première victorieuse pour les Bleus

Pour ce match inédit, le premier de l’histoire entre ces deux nations, Didier Deschamps avait opté pour un 4-2-3-1 avec quelques nouveautés par rapport à la Coupe du monde, les titularisations de Layvin Kurzawa et de Kingsley Coman.

Malheureusement, à quelques minutes du coup d’envoi, ce dernier devait laisser sa place à Blaise Matuidi. Face à un bloc bas, les Français ont buté une vingtaine de minutes sur une défense bien regroupée avant de faire le break en trois minutes. Tout d’abord, Antoine Griezmann ouvre le score à la 24e minute d’une magnifique reprise de volée du gauche sur une petite ouverture aérienne de Paul Pogba au-dessus de la défense moldave avant d’être passeur décisif sur corner à la 27e minute pour une belle tête coupée au premier poteau de Raphaël Varane.

Antoine Griezmann au four et au moulin

Un jour après son anniversaire (28 ans), Antoine Griezmann compte maintenant 27 buts et 14 passes en 68 sélections avec les Bleus.

Lors de la première période, il a réussi tout ou presque. Omniprésent sur le front de l’attaque et même un peu plus bas, il a été décisif sur les deux premiers buts des champions du monde, libérant ainsi les espaces par la suite. Le break étant fait, le jeu s’est ouvert et a permis aux Français d’être plus sereins. Dix minutes plus tard, le tableau de marque s’aggravait même pour les locaux avec un nouveau but à la 36e minute pour rejoindre les vestiaires sur le score de 3-0 pour les hommes de Didier Deschamps.

Giroud, 34 buts comme Trezeguet

Ce troisième but, c’est Olivier Giroud qui le réalisa sur un centre de Blaise Matuidi pour mettre définitivement son équipe à l’abri. Un 34e but en 88 sélections pour le numéro neuf qui devient ainsi le troisième meilleur buteur de l'histoire des Bleus tout comme un certain David Trezeguet. Cela place un homme quoi qu’on en dise, qu’on aime le joueur ou pas. Il n’est plus qu’à 7 buts de Michel Platini et à 17 buts de Thierry Henry.

Un quatrième but sera inscrit pour les Bleus par l’intermédiaire de Kylian Mbappé (87e). Les Bleus s’imposent finalement 4 à 1 contre une modeste équipe, 170e au classement FIFA qui réduira le score à une minute du temps réglementaire par Ambros . Le seul bémol de la soirée pour une campagne de qualifications qui démarre au mieux.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite