Que ce soit en Allemagne ou en Angleterre, à Halle ou au Queen’s, les jeunes joueurs n’ont pas fait la loi sur gazon. Sur les quatre joueurs finalistes, la moyenne d’âge sera de 34 ans. Les vainqueurs potentiels pourraient avoir 3 ans de plus.

David Goffin défiera Roger Federer à Halle

A Halle, Roger Federer visera un 10e titre en 13 finales dans son tournoi fétiche. Sur une surface qu’il aime tant, la tâche ne sera pas simple pour David Goffin même s’il arrive en finale avec le plein de confiance après avoir sorti notamment Alexander Zverev, tête de série numéro 2, en quarts de finale.

Publicité
Publicité

David Goffin est le plus jeune des quatre finalistes de la semaine puisqu’il a 28 ans alors que son adversaire fêtera son 38e anniversaire le 8 août prochain. Presque 10 ans d’écart donc entre les deux hommes mais aussi un palmarès et une expérience qui met d’office le Suisse dans la peau du favori.

Gilles Simon et Feliciano Lopez lutteront pour le titre au Queen’s

Un peu plus loin à l’ouest, au Queen’s Club de Londres, la finale aura encore plus de bouteille puisque Gilles Simon, 34 ans, affrontera l’Espagnol Feliciano Lopez, 37 ans.

Publicité

Ce dernier a remporté le tournoi il y a deux ans contre Marin Cilic et ne pensait peut-être pas revenir dans d’aussi bonnes conditions. Pour Simon, l’enjeu sera double en Grande-Bretagne : gagner son premier titre sur gazon et devenir également le premier Français à soulever le trophée au Queen’s. Il s’agirait alors de son 15e titre en carrière alors que Lopez visera une 7e ligne à son palmarès en simple mais la moitié de ses titres ont été glanés sur gazon, à Eastbourne (deux fois) et donc au Queen’s.

Le plein de confiance avant Wimbledon

Absents des courts cette semaine, Rafael Nadal et Novak Djokovic iront à Wimbledon sans le moindre match sur gazon dans les jambes. Le vainqueur de Roland-Garros et le numéro un mondial préfèrent se préparer au mieux mentalement et physiquement sans les efforts et la récupération entre les matches d’un tournoi officiel. Pour Nadal, cela semble logique étant donné la dépense d’énergie aux Internationaux de France.

En ce qui concerne le Serbe, il a voulu couper pendant deux semaines sans donner plus d’explications mais il est certain qu’il sera bien au rendez-vous, lui qui est le tenant du titre.

Federer a bien enchaîné la transition terre-gazon et s’il gagne ce dimanche, il ira à Wimbledon avec beaucoup de confiance et pourra éventuellement aller chercher un 9e titre dans le plus majestueux des Grand-Chelems.

Publicité

Pour les autres, Goffin, Simon et Lopez, un titre est toujours bon à prendre car les cadors du circuit ne laissent pas beaucoup de miettes sur leur passage.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite