L'Olympique de Marseille s'est imposé de justesse mercredi soir (2-1) lors du dernier match de la 3e journée de Ligue 1 qui l'opposait à la solide formation de l'OGC Nice. Malgré une rencontre suspendue à deux reprises pour des banderoles homophobes plantées dans les tribunes du stade, les hommes d'André Villas-Boas ont su tirer leur épingle et ramener un premier succès cette saison. Ils remontent désormais à la 13e place du classement juste derrière les Nantais, mais devant les Stéphanois sèchement défaits (0-3) lors de leur déplacement à haut risque du côté de Lille.

Il faut dire qu'après une défaite (Reims, 0-2) et un match nul (Nantes, 0-0) dans ce début de championnat, les Marseillais n'avaient pas d'autre choix que de se ressaisir. Surtout qu'avec l'exigence du public, l'ambiance allait commencer à devenir pesante pour le coach portugais du club phocéen, venu reprendre en main une formation minée par les mauvaises performances la saison dernière. C'est en tout cas un bon bol d'air comme l'a laissé apparaître la réaction de soulagement de ce dernier et Steve Mandanda au sortir de la rencontre.

Benedetto pour le premier but de l'OM

A noter que son succès, l'OM l'inscrira sur ce match grâce à une reprise très astucieuse de sa récente recrue estivale Darío Benedetto à la 31e minute de jeu. L'international argentin a ainsi concrétisé sa toute première réalisation sous les couleurs des Bleu et Blanc, et permis à son équipe d'enfin débloquer son compteur buts cette saison. Un moment que l'attaquant de 29 ans ne manquera d'ailleurs pas de savourer pour cette deuxième apparition dans le onze de départ du club olympien, en lieu et place de l'ancien monégasque Valère Germain.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
OM

Et si la formation phocéenne se donnera quelques frayeurs avec une égalisation niçoise à la 66e minute, la délivrance viendra de Dimitri Payet sept minutes plus tard. Le milieu de terrain tricolore s'est chargé de transformer un penalty obtenu plus tôt pour une faute sur Germain, entré à la 70 minute de jeu. Le joueur de 32 ans se pose toujours comme l'homme fort du club, même s'il n'a, une nouvelle fois, pas été appelé en équipe de France par Didier Deschamps pour disputer les éliminatoires de l'Euro 2020 les 7 et 10 septembre prochains.

Un début de saison à hauts risques

Pour le reste, quelques pointes d'inquiétudes sont toutefois à signaler dans un match où les Marseillais auront abandonné la possession de balle aux Niçois (63%). Des détails qui pourraient bien peser pour la suite, même si les hommes de Villas-Boas se sont montrés les plus menaçants devant les buts, avec 12 tirs dont 5 cadrés contre 3 pour leurs adversaires. D'autant que l'absence de Luiz Gustavo sur la liste d'entrée de la rencontre a déjà été interprété par un certain nombre de médias comme le signe d'un prochain départ du Brésilien.

C'est en tout cas avec beaucoup plus de confiance que les Olympiens pourront aborder la réception difficile qui les attend dimanche soir avec l'arrivée de St-Etienne (14e). Auteur d'une belle fin de parcours la saison dernière, les hommes de Ghislain Printant espèrent repartir sur les même bases en championnat, malgré le faux pas enregistré face au LOSC. Vigilance donc sur la Canebière où un nouvel revers à domicile ne serait pas loin de provoquer une nouvelle crise comme l'OM sait en faire étalage depuis quelques années maintenant.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite