Le mois d'août 2017 restera certainement longtemps gravé dans la tête des supporters du PSG. Suite au rachat du club par QSI, le PSG évolue dans une autre sphère sur la planète Football. Quelques années auparavant, le recrutement de Thiago Silva ou Zlatan Ibrahimovic paraissaient impossibles, le Qatar l'a fait. Mais durant la période de Mercato estival, le club du PSG va faire fort, très fort, trop fort : recruter Neymar (pour 222 millions d'euros) et Kylian Mbappé (pour 180 millions d'euros). Mais voilà, avec ces transferts, les autres prestigieux clubs européens y voient une concurrence déloyale et le PSG n'est plus dans les clous du Fair Play financier.

Aujourd'hui, le club paye encore le recrutement de ces stars.

PSG : une dette à combler

Quand QSI arrive en 2011 à la tête du PSG, les plus grands clubs européens se mettent à trembler, les supporters se mettent à rêver. Néanmoins, un élément perturbateur va gêner la folie des grandeurs du Qatar : le fair-play Financier. On ne va pas ici rentrer dans les détails de son fonctionnement, la seule chose à savoir est qu'un club ne peut pas dépenser plus qu'il ne gagne.

Dans le collimateur des instances de l'UEFA, aucun cadeau n'est fait au PSG avec les contrats signés. En 2018, le plus gros contrat du club avec QTA, devenu aujourd'hui QNTC (Qatar National Toursim Council) est décoté. Alors, pour combler cela, la direction du PSG travaille et renouvelle des contrats en faisant des plus-values.

Nike paye désormais 85 millions d'euros par an (environ) et Accord Live Limitless paye 75 millions d'euros.

PSG : la vente de Cavani inévitable ?

Quand on a de l'argent et que cela se sait, ce n'est pas forcément un avantage dans les négociations. En effet, le PSG a payé quelques joueurs au-dessus de leur valeur (montant des transferts) et a aussi payé quelques joueurs plus qu'il n'aurait pu toucher ailleurs.

Pour rentrer dans les clous du fair-play financier, le PSG s'était séparé de joueurs qui n'étaient plus désirés (Aurier, Lo Celso, Matuidi, Zagre, Diaby) et des joueurs au salaire élevé ont dû quitter le club (Pastore, prochainement Cavani ? Dani Alves).

Néanmoins, malgré ces efforts, le PSG n'entre pas encore dans les clous du fair-play financier et doit encore trouver 40 millions d'euros avant la fin du mois de juin.

En effet, le problème est que si le PSG vend des joueurs pendant la période de mercato, il gagnera plus d'argent que s'il les vend en dehors de ces périodes. Cavani est un joueur qui pourrait être vendu entre 15 et 20 millions d'euros cet hiver. Si on ajoute le salaire du joueur, ce sont près de 16 millions d'euros qui seront économisés sur les 6 prochains mois.

PSG : l'Atlético Madrid insiste

Selon les dernières informations, Edinson Cavani souhaite quitter le PSG dès cet hiver. Pour le moment, il n'est pas retenu avec l'équipe première pour ne pas prendre de risque avec lui mais aussi pour lui permettre de faire le point sur sa situation. En effet, le joueur a refusé de rejoindre Manchester United et donne toujours sa préférence aux Colchoneros.

Edinson Cavani pense que sa situation avec le PSG va se décanter dans les toutes dernières heures du mercato. Afin de faciliter son départ, il aurait passé sa visite avec l'Atlético Madrid. Les négociations entre les Madrilènes et la direction du PSG continuent.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!