Le PSG a vaincu la malédiction des huitièmes de finale de Ligue des Champions. Quatre ans après sa dernière qualification, les Parisiens ont vécu une soirée exceptionnelle en dominant les Allemands du Borussia Dortmund 2 buts à 0. Si le match s'est déroulé à huis clos, les scènes de joies après le match avec les supporters du club, restés aux abords du Parc des Princes, résonnent encore dans la tête de tous. Néanmoins, ce match a été préparé de façon sérieuse mais en coulisses de Leonardo à Nasser Al Khelaïfi en passant par les joueurs tout le monde a pris ses responsabilités. Si la compétition reprend, le PSG ne l'oubliera pas.

Leonardo aux joueurs du PSG: "Pour eux vous êtes faciles à battre"

Si le président du PSG a pris du recul dans la gestion quotidienne du club il n'en reste pas moins présent dans les grands rendez-vous du club. Forcément pour la Ligue des champions il est présent. On a pu le voir au stade, aux entraînements maintenant ainsi une certaine pression sur ses joueurs. Son objectif ? S'assurer que les joueurs fassent un match de haut niveau. Il n'est plus possible avec cette équipe de ne pas se qualifier. Si les propos exacts n'ont pas été révélés, selon les informations relayées par Soccer Link, le message est clair: mourez sur le terrain s’il le faut.

De son côté, Leonardo, directeur sportif du PSG est dans son rôle. Depuis son retour, il prend la parole quand bon lui semble et sait faire passer un message aux joueurs ou aux journalistes.

Lorsque Neymar a voulu quitter le PSG, il avait géré le dossier à sa manière. Avant le match contre Dortmund, il a su trouver les mots pour motiver ses joueurs. Selon FootMercato, il n'aurait pas hésité à employer les mots suivants: « le grand blond (ndlr : Haland), il fait du yoga, le directeur sportif de Dortmund parle de l’argent du Qatar, les joueurs cherchent déjà contre qui ils vont jouer en ¼ de finale.

Pour eux vous êtes faciles à battre, vous n’êtes pas des joueurs de haut niveau. »

Neymar à ses coéquipiers du PSG : "Donnez-moi le ballon, je vais nous faire gagner"

Au plus près des joueurs c'est le staff et Thomas Tuchel, dont les relations avec les joueurs du PSG ne sont pas au beau fixe, qui annonce la composition.

La première surprise c'est l'absence de Thiago Silva, pourtant déclaré apte quelques joueurs plus tôt par les membres du staff. Alors que l'on se dirigeait vers une titularisation du jeune Kouassi, c'est Leandro Paredes qui débutera aux côtés d'Idrissa Gueye. Le joueur argentin, qui avait été écarté des séances d'entrainement qui va débuter. Le joueur incite ses coéquipiers à montrer du caractère qu'il va s'occuper personnellement d'Emre Can, Gueye se chargera de Witsel.

En défense central Marquinhos et Kimpembe vont s'occuper du jeune Norvégien Håland, Thiago Silva insiste sur le fait que si les centraux se montrent agressifs le joueur sortira rapidement de son match. Kimpembe prendra Håland dos au but et fera parler sa puissance, Marquinhos s’occupera de lui pour gérer la profondeur.

De son côté Neymar veut guider ses coéquipiers et leur demande de lui donner le ballon qu'il les fera gagner. Quelques heures après Neymar et Bernat marquaient, le PSG se qualifiait.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!