Le latéral gauche canadien de 19 ans, Alphonso Davies avait rejoint le Bayern Munich le 1er janvier 2019 contre la somme de 10 millions d'euros en provenance des Whitecaps de Vancouver. Ce montant est le deuxième plus gros jamais dépensé pour un joueur de la MLS, derrière les 24 millions d'euros pour le transfert du paraguayen, Miguel Ángel Almirón de l'Atalanta United vers Newcastle United le 31 janvier 2019.

Et il s’avère qu’après une saison et demie du coté de la Bundesliga, il a démontré que c'était de l'argent bien dépensé, en devenant l'un des meilleurs latéraux du monde et le plus en vue cette saison.

D'ailleurs, lors de l'humiliation infligée au FC Barcelone par le Bayern Munich, le canadien en était l'un des grand artisan. De plus, malgré son jeune âge, il a réussi lors du quart de finale de la Ligue des champions a gagné son duel face à l’expérimenté, latéral droit du Barça, Nelson Semedo et a muselé l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du Football, Lionel Messi qui n'a rien pu proposer lors de cette rencontre.

Lors du tour précédent face aux Blues de Chelsea, il avait également réussi à sortir un match de classe mondiale. Pourtant la vie d'Alphonso Davies n'avait pas si bien commencé.

La naissance dans un camp de réfugiés d'Alphonso Davies

Les parents de celui qui a réussi à mettre sur le banc le champion du monde français, Lucas Hernandez, ont quitté leur patrie lorsque la deuxième guerre civile libérienne avait éclaté.

Victoria et Debeah Davies ont raconté qu'ils ont du traversé des corps pour aller chercher de la nourriture et c'était difficile de vivre au Liberia pendant cette période parce que la seule façon de survivre parfois, c'était de porter des armes, mais qu'ils n'avaient aucun intérêt à tirer avec des armes à feu.

Par la suite, ils ont étaient dans l'obligation de quitter leur pays et de parcourir des centaines de kilomètres à travers l'Afrique de l'Ouest, trouvant finalement refuge dans un camp de réfugiés à Buduburam dans le district de Gomoa au centre du Ghana. C'est dans ce camp que, né le 2 novembre 2000, Alphonso Davies et où il y passe les cinq premières années de sa vie.

Finalement, la famille Davies, passe une entrevue pour un programme de réinstallation et se sont installés à Edmonton, au Canada.

Après cela, il a été repéré par les Whitecaps, et il y a quatre ans, à seulement 15 ans, Davies a fait ses débuts professionnels pour l'équipe réserve Whitecaps FC 2. La suite on la connaît, il rejoint le club le plus titré en Allemagne et en Europe, le Bayern Munich et il est devenu le bourreau de Lionel Messi ce vendredi 14 août 2020 à Lisbonne pour le compte des quarts de finale de la Ligue des champions.

L'étonnante raison pour laquelle le Barça ne voulait pas d'Alphonso Davies

D’après les informations du très sérieux journaliste chilien, Luis Omar Tapia, le club catalan n'aurait pas voulu débourser la somme que demandait le club pour Alphonso Davies, car il était Canadien.

Ainsi sur son compte Twitter suivi par prés de 800 000 abonnés, le journaliste raconte cette anecdote : "Voici un saviez-vous? Stoitchkov a parlé à Bartomeu de Davies des mois avant son arrivée au Bayern. Sa réponse a été, il est canadien non merci", décrit The Sun.

Plusieurs clubs de Premier League ont manifesté de l'intérêt pour Davies, notamment Manchester United, Chelsea et Liverpool, mais l'offre du Bayern s'est avérée trop lucrative pour être refusée par le club de Vancouver. En Angleterre on compare la mentalité de Alphonso à celle de Robbie Keane, qui lui aussi ne se souciait de personne quand il a débuté sa carrière très jeune, mais ses caractéristiques techniques sont comme celles de Gareth Bale.

Suivez la page Real Madrid
Suivez
Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!