L'avenir de l'AS Rome a été laissé entre les mains du groupe américain multimillionnaire Friedkin, comme l'a annoncé le club italien dans un communiqué. Un accord qui était attendu depuis des mois, mais qui a été clôturé ce mercredi soir. Dan Friedkin, le PDG de l'entreprise, a convaincu Pallotta, qui après 8 ans à la tête du club italien a décidé de vendre le club pour 591 millions d'euros.

Friedkin prépare une grande révolution pour ce marché des transferts, puisqu'il veut avoir une équipe pour pouvoir aspirer à tous les titres et renouer avec le succès notamment en Serie A, que le club n'a plus remporté depuis la saison 2000/2001.

Mais le groupe américain vise également la plus grande des compétitions : la Ligue des Champions.

La vente de l'AS Rome s'est réalisée après de longues négociations

Le propriétaire, James Pallotta qui a acheté le club Giallorosso pour 110 millions d'euros en 2011 se disait heureux de confirmer être parvenu à un accord avec le groupe Friedkin pour la vente du club italien. Il a déclaré par la suite qu'ils ont signé les papiers relatifs à la vente et qu'ils travailleront dès à présent pour achever le processus légal.

James Pallotta affirme également que Dan et Ryan Friedkin ont fait preuve ces derniers mois d'une grande abnégation pour trouver un accord et il rassure les supporteurs romains en leur disant qu'ils seront de très bons propriétaires qui vont permettre au club de retrouver son lustre d'antan.

L'étape Pallotta n'a pas été accompagnée de titres, mais s'est accompagnée d'une forte croissance sportive et institutionnelle, comme en témoignent l'appréciation du club et le bénéfice obtenu par l'homme d'affaires américain de 62 ans. «Le groupe Friedkin» arrive avec une puissance économique que son patrimoine lui confère, 4 300 millions de dollars selon Forbes, et tentera de ramener l'équipe italienne historique à la lutte pour les trophées.

Les prolongations de contrat des jeunes talents de l'effectif comme Zaniolo et Kluivert devront être les premières opérations à être traitées par les nouveaux propriétaires avant de se lancer sur le Mercato.

Twitter en feu après l'annonce de la vente de l'AS Rome

À la suite du communiqué publié par le club italien sur ses réseaux sociaux, notamment sur Twitter où l'AS Rome compte plus de 1,8 million d'abonnés, de nombreux internautes ont voulu réagir et quelques-uns ont été très virulents envers l'ancien propriétaire du club :" Enfin libre!

vous avez brouillé notre NOM, notre HISTOIRE! nos TRADITIONS! nos DRAPEAUX! notre peuple! on se souviendra de vous comme du pire président de notre histoire! Vous avez été maudit jusqu'au dernier! à ROME, vous ne serez jamais les bienvenus! Au revoir BUFFON"..."Enfin, l'infâme Pallotta part après avoir détruit tout ce qu'il pouvait détruire ..... Bienvenue Friedkin, que vous soyez celui qui nous fasse renaître de ses cendres, Rome vous salue"..."C'était l'heure. J'espère que le nouveau propriétaire redonnera le désir d'être un fan de la Roma. Ils avaient réussi à me le prendre. Forza Roma", ont-ils écrit.

D'autres ont voulu le remercier pour le travail qu'il a accompli durant ces dernières années à Rome : "Si nous continuons le chemin commencé James Pallotta qui a finalement fait de Rome un club structuré et international ..

mais surtout nous espérons que le processus pour le stade sera conclu .. Merci pour tout président" ... "Merci M. Pallotta pour tous les efforts que vous avez faits pour le Club! Nous n’avons pas eu de trophées pendant ces 9 années, mais notre réputation internationale s’est beaucoup accrue. Si nous espérons avoir notre propre stade, ce sera sûrement grâce à vous. Je vous souhaite une vie heureuse et une entreprise prospère".

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!